Hanoi (VNA) - L’ancien village de Duong Lâm (Son Tây, Hanoi) est situé à plus de 50km à l’ouest de Hanoi. De pair avec différents toponymes qui sont enregistrés dans la légende et l’histoire, Duong Lâm est le seul endroit où sont nés deux rois, Phung Hung et Ngô Quyên, dont les mérites vis-à-vis du pays sont immenses. Possédant non seulement de très beaux  paysages, Duong Lâm a su conserver des maisons anciennes typiques du Vietnam d’antan vieilles de plusieurs siècles.

La plupart des bâtisses anciennes de Duong Lâm ont été construite avec des roches en latérite. Photo: VNP

Un des traits caractéristiques des près de 1.000 maisons traditionnelles de Duong lâm est l’utilisation des roches dures en latérite dans la construction. Celle de la famille de M.Nguyên Van Hung et Mme La Thi Thao est la plus vieille et la plus spéciale, et les touristes sont nombreux à s’y arrêter pour l’admirer.

La maison la plus vieille à Duong Lâm a près de 400 ans. Photo: VNP

Selon Mme Thao, cette maison a été construite exactement en 1649. D’une superficie de 100m², cette maison de près de 400 ans à toiture de tuiles sert toujours d’habitation, à la 12e  génération de la lignée. 

L’ancienne toiture de tuiles était faite avec des versants recourbés qui ressemblent au cerf-volant. Photo: VNP

 
Chaque jour, et spécialement à la fin de la semaine, des centaines de touristes viennent la visiter. La maison a été construite avec des matériaux traditionnels de Duong lâm comme roche en latérite pour les murs et bois pour les colonnes et la charpente.

Des gravures simples mais raffinées

Ces matériaux rendent la maison fraîche en été et tiède en hiver.  Elle possède 5 travées et 30 colonnes réparties en 5 lignes posées sur des socles de pierre bleue, assurant ainsi sa solidité.

Les matériaux en bois sont utilisés pour la charpente de la maison

Sa toiture de tuiles aux versants recourbés ressemble au cerf-volant. Les talentueux ouvriers vietnamiens d’autrefois ont gravé minutieusement des motifs simples mais raffinés sur une partie du bois, donnant le charme à cette maison purement vietnamienne.

La travée centrale est réservée au culte des ancêtres et à la réception des invités. Photo: VNP


La travée centrale, à la superficie la plus grande, est ornée de sentences parallèles, de panneaux transversaux, et abrite l’autel des ancêtres. On y met aussi le « canapé » en bois pour recevoir les invités. La famille de Mme Thao habite les deux travées à côté.

Touristes étrangers visitant la maison la plus connue de Duong Lâm. Photo: VNP


La dernière restauration a été réalisée en 2008, selon une méthode spéciale et professionnelle. On a pu conserver l’état original de la maison, y compris les anciennes marques du temps./.