Photo : Nikkei Asian Review

 

Hanoi (VNA) – La banque japonaise pour la coopération internationale (JBIC) s’intéresse aux projets énergétiques du groupe Electricité du Vietnam (EVN) et du groupe national gazo-pétrolier du Vietnam (PVN).

Lors d’une séance de travail avec des partenaires vietnamiens, le directeur mondial des infrastructures et de l’environnement du groupe des finances de la JBIC, Kazuhisa Yumikura, a affirmé son attention à l’investissement dans ces projets, selon la Commission de gestion des capitaux de l'État dans les entreprises (CMSC).

Selon Kazuhisa Yumikura, la JBIC - banque publique japonaise, considère toujours le gouvernement et les entreprises publiques vietnamiens comme des partenaires importants. La JBIC pourrait financer des projets d’EVN et de PVN sans avoir besoin de garanties gouvernementales.

Cependant, il n’est pas facile de financer des projets d’envergure sans garanties gouvernementales, a souligné le responsable de la JBIC, ajoutant que cette banque souhaitait recevoir une assistance intégrale du gouvernement vietnamien.

Kazuhisa Yumikura a ensuite indiqué que la JBIC accordait de l’importance à l’expertise des capacités des deux groupes vietnamiens et à la supervision des projets mis en œuvre par EVN. Il a déclaré souhaiter avoir un mécanisme de dialogue de politiques entre la JBIC et les agences publiques vietnamiennes.

La vice-présidente de la CMSC, Nguyen Thi Phu Ha, a demandé à la JBIC de collaborer avec la partie vietnamienne afin d’organiser des séminaires pour échanger des informations et des expériences liées à l’octroi des prêts aux projets énergétiques, informer les entreprises vietnamiennes des informations pour les aider à accéder aux prêts sans avoir besoin de garanties gouvernementales.

Outre les projets énergétiques d’EVN et de PVN, la CMSC gère plusieurs entreprises spécialisées dans le domaine des infrastructures de transports  avec des projets d’envergure nationale, a-t-elle indiqué.

Selon elle, il s’agit des projets auxquels la JBIC pourra participer. La CMSC est prête à lui fournir des informations concernant ces projets selon la loi.-VNA