La France s'oriente vers une coopération de partenariat avec le VN

Quelque 3.000 grands bateaux de pêche hauturière du Vietnam seront dotés d'équipements satellitaires pour garantir la sécurité des pêcheurs vietnamiens lorsqu'ils partent en mer, et les aider à augmenter l'efficacité de l'exploitation des produits halieutiques.
Quelque 3.000 grands bateaux de pêche hauturière du Vietnam seront dotés d'équipements satellitaires pour garantir la sécurité des pêcheurs vietnamiens lorsqu'ils partent en mer, et les aider à augmenter l'efficacité de l'exploitation des produits halieutiques.

Il s'agit du contenu d'un projet d'observation satellitaire des bateaux de pêche signé le 16 février à Paris, dans le cadre d'une visite de travail en France du 16 au 18 février du ministre vietnamien du Plan et de l'Investissement, Vo Hông Phuc.

En vertu de ce projet, la France, dont le représentant est la compagnie CLS (Collecte localisation satellite), fournira des équipements, accordera au Vietnam une aide dans le transfert technologique et la formation de cadres en France et au Vietnam, en vue d'utiliser efficacement ces équipements.

Le docteur Chu Tiên Vinh, directeur du Département des produits aquatiques, bénéficiaire de ce projet, a déclaré que si cela réussit, le projet pourrait être étendu à 2.000 bateaux de pêche de 9.000 CV.

Ce projet, d'un budget d'environ 13,9 millions d'euros, sera mis en oeuvre pendant trois ans (2011-2014), grâce à des aides publiques pour le développement (APD) du gouvernement français.

Il s'agit également d'un des contenus abordés lors d'une rencontre effectuée le même jour entre Vo Hông Phuc et J. F. Lellouche, secrétaire d'Etat du ministère français du Commerce extérieur. Selon ce dernier, la France enverra des experts au Vietnam pour l'aider à former sur place des cadres du projet. Chaque année, selon les prévisions, environ 30 cadres seront formés durant une semaine à 6 mois. J. F. Lellouche a estimé qu'il s'agissait d'un projet entrant dans le cadre des "relations de coopération de partenariat", et non des relations du type "fournisseur-client".

Toujours lors de cette rencontre, les deux parties ont discuté du renforcement de la coopération dans l'énergie, les communications et transports, notamment les communications urbaines, la transformation de produits agricoles et des denrées alimentaires, la santé...

Vo Hông Phuc a souligné, lors d'une conférence de presse tenue après la signature du contrat de ce projet, que le Vietnam encourageait toujours les investisseurs français à venir au Vietnam, en particulier dans les secteurs susmentionnés. Le Vietnam ne limite pas les produits exportés vers la France, et encourage les produits français à entrer au Vietnam, notamment ceux des hautes technologies. Il a souhaité aussi que la signature du projet de construction de l'hôpital de Cân Tho ait lieu au plus tôt.

Le même jour, Vo Hông Phuc a eu également rencontré le secrétaire d'Etat du ministère de la Santé, Nora Berra, et travaillé avec la Fédération d'entreprises d'équipements d'automobiles et d'astronautique.

Selon l'agenda, Vo Hông Phuc rencontrera le président d'EDF, H. Proglio, l'ancien ambassadeur de France au Vietnam Serge Degallaix, le vice-président du groupe AREVA, Luc Oursel. Il participera également à un séminaire d'entreprises au Medef International... - AVI

Voir plus