Hanoi, 13 février (VNA) - Malgré l’âpre concurrence de grands fournisseurs, les crevettes vietnamiennes pourraient bien s'imposer en République de Corée en 2019 grâce à l’accord de libre-échange Vietnam-République de Corée.

Transformation de crevettes. Photo: baohaiquan

 

Selon l’Association de transformation et d’exportation des produits aquatiques du Vietnam (Vasep), la République de Corée se classe au 5e rang des importateurs de crevettes vietnamiennes, représentant 10,9% du total des exportations vietnamiennes de ces produits.

En 2018, ce pays de l’Asie de l’Est a importé pour 386 millions de dollars de crevettes venant du Vietnam, +1% par rapport à 2017, dont 85,5% de crevettes à pattes blanches.

Le Vietnam demeure le premier fournisseur en crevettes du pays du matin calme avec 58% des parts de marché, devant la Thaïlande (11,2%), l’Equateur (10,5%) et la Chine (4,8%).  

Selon les prévisions, cette année, ce secteur devrait dégager un chiffre d’affaires à l’export de 500 millions de dollars sur ce marché, +29,5% par rapport à 2018. - CPV/VNA