Photo: DNVN

Hanoi (VNA) - Les entreprises vietnamiennes de transformation et d'exportation du bois seront face dans les temps à venir à de nombreuses opportunités d'élargir leurs marchés et d'augmenter leur valeur à l'exportation.

En 2017, le Vietnam comptait 1.500 entreprises de transformation du bois pour l’exportation, qui ont exporté en 2017 pour plus de 8 milliards de dollars de bois, d’ameublement et de produits forestiers non ligneux (+10,2%  en un an), 3 ans plus tôt que l'objectif de 8-8,5 milliards fixé pour 2020.

2017 est la troisième année consécutive où les exportations des entreprises nationales ont dépassé celles des entreprises étrangères (IDE), représentant 53% du total.

Au premier trimestre 2018, leurs exportations ont atteint 1,94 milliard de dollars (+9,5%). Selon Huynh Van Hanh, vice-président de l'Association de l'industrie du bois et de l'artisanat de Hô Chi Minh-Ville (HAWA), le Vietnam se classe au 2ème rang en Asie et au 5ème dans le monde en matière de production de meubles.

Cependant, le Vietnam ne représente que de 2,06% de la consommation de meubles, et environ 6% du commerce total de meubles des 100 pays exportateurs. Le potentiel de croissance des entreprises vietnamiennes  est très élevé de même que leurs capacités d'accroître leurs parts de marché.

Nguyen Ton Quyen, vice-président de l'Association du bois et des produits forestiers du Vietnam (Vifores), a déclaré que le CPTPP (Accord de partenariat transpacifique global et progressiste) offrira plus d'opportunités à l'industrie nationale du bois que de défis.

Parmi les membres du CPTPP figurent le Japon, l'un des principaux importateurs de bois vietnamien, et le Canada, pays à l'industrie du bois  développée et très performante. Par conséquent, les opportunités pour le Vietnam sont énormes. -CPV/VNA