Hanoï (VNA) - Lancer les activités créatives pour attirer régulièrement les visiteurs constitue un enjeu important des sites culturels et historiques de Hanoï. Plusieurs d’entre eux se sont déjà engagés dans les expérimentations et en récoltent les premiers succès.

La creativite : un levier d'attractivite des sites de Hanoi hinh anh 1Circuit nocturne à la découverte de la Cité impériale de Thang Long. Photo: VnExpress

Hanoï compte près de 6.000 sites historiques et culturels qui constituent ses atouts dans le développement touristique. Mais outre les plus connus, recensés comme patrimoines culturels mondiaux ou classés sites nationaux spéciaux, qui sont attractifs pour les visiteurs, beaucoup d’autres peinent à attirer du public. Raison pour laquelle certains d’entre eux se sont lancés dans les innovations pour gagner en vitalité.

Enrichir les activités et les circuits

Le Centre d’activités culturelles et scientifiques Van Miêu - Quôc Tu Giam (Temple de la Littérature) est l’un de ces pionniers. D’après son directeur Lê Xuân Kiêu, pour gagner en attractivité, outre les visites traditionnelles guidées, l’éta-blissement a aménagé un espace pour les jeunes et monté des sketchs racontant les exemples d’autrefois passionnés pour les études, les concours mandarinaux, les enseignants célèbres. Le lac Van a été aménagé en un espace culturel et artistique pour les élèves. En outre, les concours de connaissances sur le site sont organisés en permanence à destination des élèves hanoïens.

Avec ces nouvelles idées, Van Miêu - Quôc Tu Giam devient de plus en plus attractif pour les visiteurs, notamment les jeunes. Récemment, il a soumis aux autorités de Hanoï un projet de développement du tourisme intelligent sur la base de la technologie 4.0. "Le paysage nocturne du site est magnifique. Avec ce projet, nous voulons valoriser sa beauté en produisant un spectacle sons et lumières capable de raconter aux visiteurs les histoires du site", révèle Lê Xuân Kiêu.

La creativite : un levier d'attractivite des sites de Hanoi hinh anh 2Espace créatif destiné aux élèves au Temple de la Littérature. Photo: VNA

Pendant l’été 2021, profitant de la fermeture provisoire due à la crise sanitaire, le Centre de conservation des patrimoines de Thang Long - Hanoï a décidé de perfectionner son circuit nocturne intitulé "Décodage de la citadelle impériale de Thang Long", qu’il a lancé à titre d’essai fin avril. En participant à cette visite, les touristes sont guidés sur un trajet inédit pour vivre des expériences nouvelles et originales.

Pour créer ces effets de lumière captivants, un système d’éclairage ambitieux intégrant des lampes de décoration électriques et des bougies a été installé. Invité à tester ce circuit en avril, le jeune designer Nguyên Duc Lôc n’a pas pu cacher sa surprise : "J’ai visité le site plusieurs fois, mais ce circuit nocturne m’a apporté de fortes impressions et des expériences bien différentes".

Quand la tradition et l'art se rencontrent

On comprend ainsi que chaque site historique et/ou culturel a une carte à jouer s’il se montre créatif dans sa manière de faire découvrir les lieux ou de les valoriser. La maison communale de Nam Huong, située dans la rue Hàng Trông,
dans le Vieux quartier de Hanoï, veut également surprendre les visiteurs. Accueillant un projet d’art  en octobre 2020, elle est devenue à cette occasion un espace de rencontre entre Lê Dinh Nghiên, artisan chevronné des estampes populaires de Hàng Trông, et des étudiants de l’Université des beaux-arts du Vietnam.

Entre janvier et mars 2021, toujours dans le cadre de ce projet, une exposition d’œuvres inspirées de la peinture de Hàng Trông, réalisées par les étudiants, y a été organisée. La présence des créations artistiques des jeunes peintres dans une structure architecturale à la beauté séculaire, a permis d’offrir aux visiteurs un nouveau regard sur les lieux.

La maison communale de Nam Huong veut dorénavant jouer un double rôle : un espace dédié aux activités religieuses de la communauté et un espace artistique. Nguyên Thê Son, professeur à l’Université des beaux-arts du Vietnam et membre du comité d’organisation de cette exposition novatrice, se montre satisfait : "Des milliers de touristes s’y sont rendus pour admirer les œuvres et l’architecture de la maison communale elle-même. Bon nombre ont déclaré être surpris et intéressés de voir ce contraste entre l’architecture d’antan et l’art contemporain, entre le patrimoine traditionnel et la vie d’aujourd’hui. On voit que cela contribue à enrichir les valeurs culturelles du Vieux quartier de Hanoï".

En accédant au statut de "ville créative" de l’UNESCO en 2019, Hanoï a mis la culture au centre de son projet urbain. Aujourd’hui, les premières expérimentations voient le jour et semblent pleines de promesses, d’un point de vue culturel mais aussi touristique. -CVN/VNA