Les pêcheurs du district de Long Dien préparent des engins de pêche pour aller en mer. Photo: VNA

Hanoï, 15 mai (VNA) – Une délégation de la Commission européenne (CE) est présente au Vietnam du 15 au 25 mai afin d'enquêter sur l'efficacité des mesures prises par Hanoï suite aux avertissements européens concernant la pêche illégale, non déclarée et non réglementée (INN), a annoncé le vice-ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Vu Van Tam.

La délégation de la CE contrôlera occasionnellement le traitement de son avertissement dans certaines localités côtières pour conclure si oui ou non les produits de la mer vietnamiens pourront avoir accès au marché européen.

Le ministère de l’Agriculture et du Développement rural et les localités concernées ont préparé tous les documents requis par la CE. Auparavant, le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Nguyen Xuan Cuong était intervenu à ce sujet: «  Il est nécessaire de montrer les progrès réalisés par le pays tout en écoutant les suggestions de l'UE dans la perspective de concevoir un programme d'actions en vue de surmonter les éventuelles lacunes ».

« Nous souhaitons bénéficier des opinions de la CE à propos des problématiques que nous n’avons pas encore réglées et de ses aides pour que nous puissions assurer la pratique d'une pêche responsable et durable sur le territoire nationale », a-t-il ajouté.

Le vice-ministre Vu Van Tam s'est déclaré persuadé que les préparatifs contenteraient la délégation de la CE et qu'ainsi celle-ci retirerait l'avertissement sous forme de "carton jaune" pour le Vietnam.

Le 23 octobre 2017, la CE a adressé un avertissement sous forme de «carton jaune» au Vietnam, après que plusieurs mauvaises pratiques y aient été recensées. Afin de ne pas pénaliser les producteurs vietnamiens, elle adressa dans le même temps une liste de 9 recommandations à appliquer avant le 23 avril 2018.  Après ce temps-là, la CE inspectera et évaluera la mise en œuvre de ces 9 recommandations afin de parvenir à retirer le « carton jaune » pour le Vietnam, afin d'assurer une pêche responsable et durable.

Les neuf recommandations comprenaient notamment la révision du cadre juridique pour assurer le respect des règles internationales et régionales applicables à la conservation et la gestion des ressources halieutiques et la mise en œuvre effective des lois révisées du pays. -VNA