Photo : VOV
 
Hanoï (VNA) - Dans son rapport rendu public le 29 mai, l’Office national des statistiques confirme une nette amélioration de l’attractivité du Vietnam. Au cours des 5 premiers mois de 2019, le pays a enregistré 6,5 milliards de dollars d’investissements étrangers, soit une hausse de 38% en glissement annuel. Le meilleur chiffre depuis 3 ans ! 

C’est la première fois depuis onze ans que le Vietnam enregistre autant de projets d’investissements étrangers (1363). Une augmentation de 26% par rapport à 2018. Le projet le plus récent est le complexe résidentiel et commercial financé par la société Minato. Cette entreprise japonaise a décidé d’investir plus de 105 millions de dollars pour relancer son programme d’investissement dans la ville portuaire de Hai Phong.

Quang Nam est la 13e province la plus attractive du Vietnam et la numéro une du Centre et du Tây Nguyên. 169 projets sont actuellement développés totalisant plus de 5,6 milliards de dollars d’investissement. En 2018, 26 projets ont été approuvés pour un montant évalué à 300 millions de dollars. Selon Trân Van Tân, le vice-président du comité populaire provincial, l’intérêt des investisseurs pour Quang Nam s’explique par la mise en place d’une politique très attractive.

“Notre priorité est d’accompagner les investisseurs et de tout mettre en œuvre pour faciliter le développement de leurs activités. Nous ferons bientôt un bilan des réformes administratives et des modifications apportées à l’environnement des affaires pour en tirer des leçons et adopter de nouvelles mesures si  nécessaire ”.

Avec 42 projets estimés à près de 5 milliards de dollars, la République de Corée est le premier investisseur étranger de la province de Ba Ria-Vung Tau. Une série de mesures a été prise par cette province méridionale afin d’attirer de nouveaux investissements sud-coréens. Nguyên Anh Triêt, chef du comité de gestion des zones industrielles de Ba Ria-Vung Tau, explique:

“Les entreprises sud-coréennes débloquent des fonds rapidement et utilisent des technologies modernes. Leurs investissements sont souvent importants et contribuent pour une part non négligeable à la croissance de nos exportations ”. 

Depuis son ouverture vers l’international, il y a 30 ans, le Vietnam s’applique à améliorer sa gouvernance pour rendre le pays plus attractif. De nombreuses réformes ont donc été menées aux niveaux administratif, fiscal et foncier. Lors d’une récente conférence sur l’attractivité du Vietnam, le vice-Premier ministre Vuong Dinh Huê a précisé:

“Le dispositif régissant l’accueil des investisseurs étrangers doit être plus souple. Les mesures visant à attirer plus de multinationales ne doivent pas seulement reposer sur des avantages financiers. Il faut également allonger la durée des projets, diversifier les types d’investissement… etc… Notre objectif est d’encourager les multinationales à construire des centres dédiés à l’innovation et à la recherche et au développement ”. 

Le message du gouvernement vietnamien est clair : notre pays souhaite accueillir les investisseurs étrangers, mais ne tolèrera plus les pratiques illégales. Les sociétés étrangères implantées au Vietnam feront l’objet d’un contrôle fiscal strict et la pratique du prix de transfert ne sera plus acceptée, a averti Vuong Dinh Huê.-VOV/VNA