Conférence de presse sur la déclaration d’IPO de VRG.

Hanoi (VNA) - Le 2 février, le Groupe vietnamien du caoutchouc (VRG) procédera à son introduction en bourse, avec plus de 475 millions d’actions dans une première étape, représentant 11,88% de son capital social (40.000 milliards de dôngs), à un prix de départ de 13.000 dôngs par action.

Le 18 janvier, à Hô Chi Minh-Ville, le Groupe vietnamien du caoutchouc (VRG) a tenu une conférence de presse en vue de présenter son IPO et ses plans de développement pour ses prochaines années. VRG  est l’une des 49 grandes compagnies étatiques se trouvant sur la liste d’actionarisation approuvée par le gouvernement en 2018.

VRG procédera à la vente de plus de 475 millions d’actions à des investisseurs stratégiques, 48,9 millions en actionnariat salarié (ESOP) et 830.000 actions au syndicat.

Trân Ngoc Thuân, directeur général de VRG, a déclaré qu’avec ce plan approuvé par le gouvernement, après son actionnarisation, l’État restera actionnaire majoritaire à hauteur de 75%. Avec un prix de départ de 13.000 dôngs par action, la capitalisation boursière de VRG devrait atteindre 52.000 milliards de dôngs.

VRG table sur de bons résultats en 2018

VRG compte 123 membres actifs dans de nombreux domaines. Pour l’actionnarisation, VRG a aménagé ses services et unités, dont 26 unités qui ont réglé le capital et 25 unités qui ont réalisé un désinvestissement. Ainsi, après son IPO, les entreprises de VRG comprendront 90 filiales et 9 sociétés affiliées.

VRG gère plus de 410.000 ha d’hévéa, dont 90.000 au Cambodge et 28.000 au Laos. Au Vietnam, ses plantations sont réparties dans 18 provinces, surtout dans le Sud, les hauts plateaux et les provinces côtières du Centre. De plus, VRG compte 40 usines et ateliers de transformation, d'une capacité totale de 354.000 tonnes de latex/an.

Son chiffre d’affaires pour les 6 premiers mois 2017 a été de 8.100 milliards de dôngs, +46,1% en un an, et ses bénéfices  après impôts de plus de 152 milliards de dongs, +169,1%. Ses résultats positifs proviennent de la hausse du cours mondial du caoutchouc ainsi que de la fiscalité qui est passé à 14,5% contre 21-24% en 2016.

Selon certains analystes, 2018 s’annonce comme une année prometteuse pour VRG. Les superficies de plantation augmenteront de 15% et le rendement moyen de 3%, pour atteindre 1,49 tonne/ha. -​CVN/VNA