Indonesie : La police dejoue un complot d’attentat a la bombe a Jakarta hinh anh 1Les policiers indonésiens déployés à Jakarta. Photo: VNA

Jakarta (VNA) – La police a annoncé le 8 octobre avoir déjoué un complot d’attentat à la bombe contre des centres commerciaux à Jakarta et arrêté les principaux suspects et leurs complices.

Selon le porte-parole de la Police nationale, le général de brigade Dedi Prasetyo, la police a arrêté les deux principaux instigateurs dénommés Abdul Basith, enseignant à l’Institut agronomique de Bogor (IPB), et Sony Santoso, ancien officier de marine, et leurs 8 complices  recrutés dans les provinces de Papouasie et de Maluka, et la ville d’Ambon.

Ces suspects ont tenté de faire exploser des bombes dans les centres commerciaux d’Otista, de Kelapa Gading, de Senen, de Glodok et de Taman Anggrek à Jakarta.

Selon la police, Abdul Basith a reconnu qu’il planifiait des attaques à la bombe, recrutait des membres et finançait ces projets d'attentat. Il a également avoué qu’il avait acheté des équipements et explosifs pour les attaques de ces centres commerciaux.

Il a aussi reconnu que le plan des attentats à la bombe a été discuté le 20 septembre dernier chez le général de brigade Soennarko, ancien chef du Komando Pasukan Khusus (commandement des troupes spéciales) de l’armée de terre indonésienne. C’est lui qui a demandé aux suspects de mener des attaques dans ces sept lieux. -VNA