Jakarta (VNA) – Le président du Parlement indonésien, Setya Novanto, a été arrêté dimanche 19 novembre au soir par la Commission pour l’éradication de la corruption (KPK) pour son rôle présumé dans une affaire de pots-de-vin.

Le président du Parlement indonésien, Setya Novanto, vêtu de la tenue orange, a été transféré dimanche vers un centre de détention de la KPK à Jakarta. Source Agence Anadolu

M. Setya Novanto, âgé de 62 ans et également président du parti Golkar, membre de la coalition au pouvoir, est mis en cause dans un détournement de fonds publics de près de 170 millions de dollars impliquant de nombreux hommes politiques.

Il a été hospitalisé après avoir été la victime d’un accident de voiture jeudi 23 novembre. Mais selon la KPL, le directeur de l’hôpital a déclaré que son état de santé s’est amélioré et que les soins hospitaliers ne sont plus nécessaires.

Le président du Parlement indonésien a été transféré dimanche 19 novembre au soir de l’hôpital Cipto Mangunkusumo, au centre de détention de Kuningan, au sud de Jakarta.

Quelques jours auparavant, l’avocat de M. Setya Novanto a déposé un appel à la veille de l’ouverture de son procès pour corruption prévu le 30 novembre au sud de Jakarta.

La KPK, fondée en 2002, est chargée de mener des enquêtes et des poursuites dans les affaires de corruption, avec le pouvoir d’ordonner l’interpellation de suspects et de les inculper. – VNA