Jakarta (VNA) - Le président indonésien sortant, Joko Widodo, et son colistier Ma’ruf Amin, ont été officiellement déclarés vainqueurs du scrutin présidentiel du 17 avril, selon la Commission des élections générales d’Indonésie (KPU).

 

Le président indonésien sortant Joko Widodo (à droite), et son colistier Ma’ruf Amin prononcent un discours à Jakarta le 13 avril. Photo : AFP

La KPU a fait cette déclaration le 30 juin après que la Cour constitutionnelle eut confirmé la victoire du duo, rejetant une contestation des résultats du scrutin déposée par le candidat battu Prabowo Subianto et son colistier Sandiaga S. Uno.

La KPU a déclaré que Joko Widodo et Ma’ruf Amin étaient les élus pour la période 2019-2024, notant qu’ils avaient obtenu 55,5% des voix. Les deux hommes devraient prêter serment le 20 octobre.

Selon la loi indonésienne, cette décision est définitive et contraignante.

La police a déclaré que plus de 10.000 agents de sécurité avaient été déployés pour sécuriser la déclaration. Près de 50.000 agents de sécurité étaient en garde quelques jours avant la publication du jugement final sur le différend présidentiel. –VNA