Photo : http://hanoimoi.com.vn

 

Hanoï (VNA) – Vu les quelque 28 milliards de dollars d’investissement direct étranger (IDE) ces dix derniers mois, les spécialistes prévoient un succès pour le Vietnam en 2018.

Selon le Département général des statistiques (GSO), le montant enregistré de janvier à fin octobre illustre l’attractivité et la compétitivité du Vietnam aux yeux des investisseurs internationaux. Durant cette même période, le décaissement a atteint 15,1 milliards de dollars, soit une hausse annuelle de 6,3%.

Nicolas Audier, co-président de la Chambre européenne de commerce (EuroCham), a indiqué que le Vietnam était une destination attrayante et qu’il lui était nécessaire de maintenir et même d'intensifier cette attractivité, en cherchant à mieux répondre aux exigences des investisseurs dans l’avenir. Il a conseillé au Vietnam de chercher à conclure des accords de libre-échange de « nouvelle génération » pour participer plus profondément aux chaînes de valeurs mondiales.

Dans un avenir proche, l’Accord global et progressif de partenariat trans-Pacifique (CPTPP), qui comprend le Vietnam et 10 autres Etats, devrait entrer en vigueur. Par ailleurs, l’accord de libre-échange entre le Vietnam et l’Union européenne (EVFTA) serait signé. Ces deux accords constitueront de nouveaux avantages du Vietnam en termes d’attraction des IDE.

Au niveau local, de grands projets sont prévus. Hanoï a récemment signé trois protocoles d’accord, dont deux avec des partenaires japonais concernant l’injection de 500 millions de dollars dans la construction de deux centres commerciaux Aeon Mall dans les arrondissements de Hoang Mai et Bac Tu Liem, et l’augmentation de 200 millions de dollars en faveur de l’usine de la société Meiko Electronics dans la zone industrielle Thach That – Quoc Oai. Le 3e protocole d’accord, d’une valeur de 1,5 milliard de dollars, signé début octobre, concerne le groupe hongkongai Jlayun International. Il porte sur l’étude des possibilités d’investissement dans la construction de parcs de logiciels, le développement du commerce électronique et de la logistique, la construction de bureaux et d'hôtels.

Hanoï a occupé la première place nationale en termes d’attraction des IDE ces 10 derniers mois avec 6,3 milliards de dollars, soit 2,8 fois plus qu'à la même période de l’année dernière.

A Binh Duong, une autre localité très compétitive, le président du Comité populaire provincial, Tran Thanh Liem, a affirmé sa volonté d’accélérer la réforme administrative et de soutenir les investisseurs. Actuellement, Binh Duong recense plus de 3.000 projets d’IDE opérationnels, qui ont créé des dizaines de milliers d’emplois et contribué grandement au budget public.

Selon des experts, les IDE enregistrés en 2018 pourraient atteindre 30 milliards de dollars, voire plus. –VNA