Hanoi (VNA) - Un agriculteur dans le delta du Mékong collectionne des centaines de vieux timbres sur Hoàng Sa (Paracels) et Truong Sa (Spratleys). Son rêve est de créer une carte de ces deux archipels du Vietnam en timbres.
 
Trân Huu Huê et sa collection de timbres-poste sur Hoàng Sa et Truong Sa. Photo : DSPL

Dès son enfance, Trân Huu Huê a toujours été passionné par la philatélie. Aujourd’hui âgé de 68 ans et domicilié dans le chef-lieu de Nui Sâp, district de Thoai Son, province d’An Giang (delta du Mékong), il est réputé dans le petit milieu philatélique pour ses précieux timbres.

M. Huê possède en effet de nombreuses pièces rares et à valeur historique, dont deux sur les thèmes de "La flottille de Hoàng Sa des XVIIe-XVIIIe siècles" et de "Hoàng Sa et Truong Sa dans les cartes anciennes".

Conçues par le peintre Trân Luong, ces œuvres ont été imprimées début 1988 par l’Entreprise d’impression de timbres postaux. Sur le timbre intitulé "La flottille de Hoàng Sa des XVIIe-XVIIIe siècles", correspondant à une somme de 10 dôngs l’unité, l’artiste a dessiné un voilier et un soldat portant une rame à la main gauche et soufflant dans un cor.

Le second timbre "Hoàng Sa et Truong Sa dans les cartes anciennes", d’une valeur de 100 dôngs, illustre une carte vietnamienne, ses eaux et les deux archipels de Hoàng Sa et Truong Sa sous le règne de l’empereur Minh Mang (1838).

Aux dires de spécialistes vietnamiens en la matière, les créations de Trân Luong, diffusées il y a 30 ans, sont toujours autant appréciées.

Selon Trân Huu Huê, les timbres à l’effigie de Hoàng Sa et Truong Sa n’ont pas une grande valeur pécuniaire. En revanche, ils revêtent une importance  en tant que symboles de la souveraineté maritime et insulaire du Vietnam reconnue par l’Union postale universelle.

À ce jour, le philatéliste compte plus de 200 timbres sur ce thème dans sa collection.

Promouvoir l’image du Vietnam
 
Trân Huu Huê, dont la collection est la plus importante du Sud occidental, promeut l’image du pays et de ses habitants à travers son engouement pour ces timbres.
 
Trân Huu Huê est réputé dans le petit milieu philatélique pour ses précieux timbres. Photo: VNA

Ainsi, depuis fin 2014, M. Huê a envoyé ses timbres de Hoàng Sa et Truong Sa vers différents destinataires du monde entier. Une fois que ceux-ci lui reviendront tous frappés de tampons internationaux, il inaugurera une exposition pour les présenter.

Plus précisément, M. Huê a envoyé des lettres contenant les timbres en question à des philatélistes étrangers et des ambassades vietnamiennes d’outre-mer.

À l’intérieur, il leur a adressé un message pour qu’ils les tamponnent et ensuite les lui renvoient.

En quatre ans, il a reçu 76 enveloppes dans lesquelles se trouvaient les timbres tamponnés de 60 pays. Il en attend encore quatre autres pour créer une collection intitulée "Le monde reconnaît Hoàng Sa et Truong Sa comme une partie inséparable du Vietnam".

M. Huê raconte que sa première lettre a été envoyée à une femme française qui, après avoir suivi ses instructions, lui a renvoyé le pli. Il ajoute que certains envois lui ont été retournés au bout d’un mois, alors que d’autres ont pris un an. Au-delà d’une simple réponse à sa demande, il a également reçu des compliments et félicitations pour son initiative visant à la promotion des timbres de Hoàng Sa et Truong Sa.

Au fil des années, ces timbres prendront non seulement de la valeur historique mais seront aussi un gage affirmant la souveraineté indéniable du Vietnam sur ces deux archipels. – CVN/VNA