Le 15 novembre, l’hôpital France-Vietnam de Ho Chi Minh-Ville a mis en service le centre de cancérologie Hope. Photo: VNA

Ho Chi Minh-Ville (VNA) - Le 15 novembre, l’hôpital France-Vietnam de Ho Chi Minh-Ville a mis en service un centre de cancérologie.

Avec un budget de 120 milliards de dôngs, il s'agit de l'un des centres de traitement du cancer les plus modernes en matière de diagnostic, de traitement et de soins.

Jean-Marcel Guillon, directeur général de l'hôpital FV, a déclaré que le centre de cancérologie Hope pouvait recevoir 80-100 patients par jour grâce à des services tels que les consultations, le diagnostic, le traitement (y compris chirurgie, radiothérapie, chimiothérapie). Plus précisément, le service de chimiothérapie comprend 17 chaises et des lits de traitement séparés.

Outre le système de radiothérapie synchronisée, il y a un scanner de nouvelle génération qui identifie et simule avec précision l'emplacement et la taille de la tumeur avant la radiothérapie pour le patient, des systèmes de diffusion et de dépistage Spect City pour la recherche et la détermination du niveau de métastase dans l'os d'un patient atteint de cancer.

En particulier, le centre de cancérologie Hope est également la première unité au Vietnam à coopérer pleinement avec HCG, le plus grand système de traitement du cancer de l’Inde, comprenant plus de 20 centres de traitement complet du cancer en Inde et en Afrique.

Jean-Marcel Guillon a déclaré que les patients traités au centre Hope recevraient une assurance maladie au taux fixé par le ministère de la Santé et de la Sécurité sociale du Vietnam.

Prenant la parole lors de la cérémonie d'inauguration, le professeur Nguyen Chan Hung, président de la Société vietnamienne du cancer, a déclaré que le Vietnam était l'un des pays du monde où la morbidité du cancer était la plus élevée. Par conséquent, le besoin de traitement des cancers augmente. -VNA