Le président du Comité populaire de Hanoi, Nguyên Duc Chung (à droite), et le ministre finlandais de l’Économie Mika Lintila. Photo : HNM.

Hanoi (VNA) - Hanoi s’engage à créer les meilleures conditions possibles aux entreprises finlandaises désireuses de sonder les opportunités d’investissement et d’affaires sur son sol et au Vietnam en général.

C’est ce qu’a déclaré le président du Comité populaire de la ville de Hanoi, Nguyên Duc Chung, en recevant ce lundi le ministre finlandais de l’Économie Mika Lintila, accompagné d’une délégation d’entreprises finlandaises, en visite de travail au Vietnam.

Le dirigeant de Hanoi a confié au Service municipal des Affaires extérieures la tâche de fournir aux entreprises finlandaises les informations nécessaires pour favoriser leurs investissements et leurs affaires à Hanoi.

Nguyên Duc Chung a également informé ses hôtes finlandais de la mise en œuvre de la Stratégie de Hanoi sur le développement des zones urbaines intelligentes et durables d’ici 2025. Concrètement, la ville a créé un comité de pilotage sur l’application des technologies de l’information dont le chef est le président du Comité populaire municipal Nguyên Duc Chung. Elle s’est efforcée d’élaborer une base de données commune pour favoriser l’accès de la population aux services municipaux et améliorer l’efficacité de la gestion urbaine.

Hanoi a aussi réussi à établir une base de données personnelle en matière d’éducation et de santé, a indiqué le dirigeant de la ville.

Pour sa part, le ministre Mika Lintila s’est réjoui du bon développement des relations d’amitié Vietnam-Finlande ces derniers temps. Selon lui, les potentiels de la coopération bilatérale restent très énormes.

Il a hautement apprécié la détermination de Hanoi à s’orienter vers un modèle de ville intelligente et un développement durable.

La Finlande est prête à partager ses expériences avec la capitale vietnamienne dans l’aménagement urbain, la modernisation des infrastructures, le traitement de la pollution environnementale et l’édification d’une ville intelligente.

Les entreprises finlandaises, quant à elles, ont souhaité que leur présente visite au Vietnam permettre d’ouvrir de nouvelles opportunités de coopération bilatérale, notamment dans la garantie de la cybersécurité ou les technologies de gestion des ressources en eau. -NDEL/VNA