Hanoi, 2 janvier (VNA) - Selon une étude des destinations en Asie-Pacifique en 2018 de Mastercard, les lieux traditionnels comme Bangkok, Singapour et Kuala Lumpur continuent de dominer la liste des 10 destinations asiatiques, mais de nouveaux lieux apparaissent comme Oita (Japon), Daegu (Corée du Sud) et Ha Long (Vietnam).
 
La baie d’Ha Long.


Le nombre de visiteurs internationaux en baie d’Ha Long a augmenté de 29,1% entre 2016 et 2017, de 1,8 million à 2,3 millions. Ce taux de croissance est juste derrière ceux de la ville japonaise d’Oita (58%), de Daegu-Corée du Sud (57,7%) et de Kumamoto-Japon (55,30%).

Ces 8 dernières années (2009-2017), les dépenses quotidiennes moyennes dans les destinations en Asie-Pacifique ont augmenté d’environ 10%, passant de 135 à 148 dollars, tandis que la durée moyenne du séjour a diminué en moyenne de 11%, passant de 5,94 à 5,35 jours. Cela signifie que les visiteurs restent moins de jours mais dépensent plus. Les villes peuvent utiliser les revenus du tourisme pour investir dans des infrastructures, contribuant à la croissance et au développement durable.

Selon les résultats de cette étude, les petites villes touristiques en Asie-Pacifique enregistrent une croissance en termes de nombre de touristes étrangers supérieure à celle des grandes villes. Cette croissance est due en partie à l'intérêt des voyageurs qui souhaitent explorer des lieux uniques et avoir plus d’expériences  culturelles authentiques. - CPV/VNA