Le président indien Ram Nath Kovind prononce une allocution lors du Forum d'affaires Vietnam-Inde, le 19 novembre à Hanoï. Photo : VNA

 

Hanoï (VNA) – Le président indien Ram Nath Kovind, en visite d’Etat au Vietnam du 18 au 20 novembre, a participé lundi à Hanoï à un forum d’affaires entre les deux pays. Le vice-Premier ministre vietnamien Trinh Dinh Dung était  présent.

Cet événement a été organisé par la Chambre de Commerce et d’Industrie du Vietnam (VCCI), l’ambassade d’Inde au Vietnam, la Confédération des industries indiennes (CII) et d’autres organes compétents. Il a réuni de nombreuses entreprises vietnamiennes et indiennes.

L’Inde figure actuellement parmi les 10 plus grands partenaires commerciaux du Vietnam. Les données vietnamiennes indiquent qu’en 2017, le commerce bilatéral s’est chiffré à 7,6 milliards de dollars. Depuis janvier à septembre 2018, il a atteint 8,3 milliards de dollars, soit une hausse de 47,1% en variation annuelle. Le Vietnam et l’Inde cherchent à porter rapidement leurs échanges commerciaux à 15 milliards de dollars.

Fin septembre 2018, avec 201 projets d’un investissement total de 877 millions de dollars, l’Inde était au 29e rang parmi les 129 pays et territoires investissant au Vietnam. Les capitaux indiens étaient principalement injectés dans les télécommunications, les technologies de l’information, l'industrie pharmaceutique, l’énergie… Le Vietnam compte actuellement huit projets d’investissement en Inde, d’un capital total de 6,1 millions de dollars, dans la production d’aliments pour bétail, les matériaux de construction, l’exportation de produits cosmétiques et les produits informatiques.

Le vice-Premier ministre Trinh Dinh Dung a insisté sur la nécessité d’approfondir les liens bilatéraux dans les transports aérien et maritime, et de créer des conditions plus propices aux échanges commerciaux bilatéraux.

« Le Vietnam souhaite que les investissements indiens augmentent », a-t-il souligné, ajoutant que les énergies renouvelables, l’industrie manufacturière, les technologies de l’information, la construction d’infrastructures, des atouts de l’Inde, étaient également des secteurs où le Vietnam avait de grands besoins.

Le vice-Premier ministre Trinh Dinh Dung a appelé à approfondir les liens bilatéraux, notamment dans les transports aérien, routier, maritime, et le  numérique. Selon lui, les deux pays peuvent également partager des informations et des expériences relatives à l’élaboration de stratégies maritimes.

De son côté, le président indien Ram Nath Kovind a insisté sur les opportunités de coopération avec le Vietnam dans divers secteurs tels que les technologies de l’information, l’économie numérique, les énergies renouvelables, la santé, l’aviation civile, le tourisme, l’innovation, l’agriculture, les biotechnologies, la santé...

Selon le chef de l’Etat indien, son pays peut aider le Vietnam à améliorer les services de santé et à fournir des produits pharmaceutiques à des prix raisonnables. Plusieurs fabricants indiens de produits pharmaceutiques comptent d'ailleurs construire des usines au Vietnam. -VNA