Hanoï (VNA) - Hanoï accueillera en 2020 son premier Grand Prix. Il s’agit d’une bonne occasion pour faire rayonner l’image du pays dans la communauté internationale.

Le Pdg du groupe Formula One, Chase Carey (2e à gauche), s’est rendu en avril à Hanoï pour l’inspection de la future piste. Photo: CTV/CVN

Après avoir examiné la mise en chantier d’une piste pour le Championnat du monde de Formule 1 (F1) de la Fédération internationale de l’automobile (FIA), prévu en avril 2020 à Hanoï, le Pdg du groupe Formula One, Chase Carey, s’est dit impressionné devant les efforts et les préparatifs de la capitale ainsi que de la compagnie Vietnam Grand Prix. Il a également apprécié le fait qu’elle soit construite autour du complexe sportif national My Dinh, dans l’arrondissement de Nam Tu Liêm, à environ 12 km du centre de Hanoï.

Combinaison d’une course urbaine

"J’ai été grandement impressionné par les préparations de Hanoï et de la compagnie Vietnam Grand Prix. Elles représentent de bons partenaires de la F1", partage-t-il.

"Nous pensons que cette piste rendra la course vraiment spéciale et offrira une compétition très palpitante", ajoute-t-il.

Couvrant plus de 88 ha, la piste épousera les contours du complexe sportif national My Dinh, avec une partie du tracé qui sera permanente. En outre, une zone est prévue pour la construction d’un centre de contrôle, d’une tribune, d’un entrepôt, d’un parking et d’un héliport destiné aux sportifs et aux spectateurs.

Inspiré par l’architecture de la citadelle impériale de Thang Long, le circuit du Grand Prix de Hanoï a été conçu par le groupe allemand Tilke. Il fera 5,574 km de long et entre 12 m et 15 m de large. Il comportera 22 virages et la plus longue ligne droite spéciale (1.500 m) de courses de F1 au monde. Les pilotes pourraient atteindre la vitesse de 335 km/heure.

Le Vietnam sera le 3e pays d’Asie du Sud-Est à accueillir une course de F1 de la FIA, après la Malaisie et Singapour. Photo: ST/CVN

Selon les prévisions, on utilisera également plusieurs tronçons de route déjà existants (4 km) aux abords du stade national de My Dinh, qui seront rénovés pour répondre aux normes de la Fédération internationale de l’automobile.

Chase Carey s’est engagé à créer toutes les conditions favorables pour cette course, contribuant au développement des sports au Vietnam. Il espère que la capitale vietnamienne sera à la hauteur pour l’organisation et la communication de cette compétition pour promouvoir la F1, et aussi de l’image de Hanoï et du Vietnam en général.

Pont entre le Vietnam et le monde

"La F1 veut devenir un pont entre le Vietnam et le monde, souligne-t-il. Elle demeure toujours attractive pour les supporters des quatre coins du monde. Raison pour laquelle, chaque fois qu’une course est organisée, nous menons des recherches indépendantes sur l’impact de cet événement sur la ville et le pays d’accueil. Je pense que la F1 contribuera à augmenter le nombre de touristes étrangers au Vietnam ainsi qu’à promouvoir l’image du pays".

Selon le président de la FIA, Jean Todt, forte d’une riche tradition historique et culturelle, Hanoï deviendra l’une des capitales des amateurs asiatiques de F1. L’apparition de cette course stimulera le développement touristique.

"Grâce à la F1, le secteur touristique de Singapour et de la Malaisie a enregistré de bons résultats. Hanoï attirera aussi beaucoup d’étrangers en faisant de même", remarque Jean Todt.

La F1 est une discipline de sport automobile considérée comme une catégorie reine. Elle a pris au fil des années une dimension mondiale et elle est, avec les Jeux olympiques et la Coupe du monde de football, l’un des événements sportifs les plus médiatisés.

Selon le président du Comité populaire municipal, Nguyên Duc Chung, Hanoï a travaillé avec les organes compétents sur le transport, les formalités douanières ainsi que la facilité de délivrance de visa en faveur des étrangers qui se rendraient dans le pays pour assister à cette compétition. Il a promis de construire les infrastructures nécessaires conformément aux normes de la FIA.

Nguyên Duc Chung a proposé au groupe Formula One d’aider Hanoï à rencontrer des organisateurs de cette compétition dans le monde entier afin acquérir davantage d’expérience. -CVN/VNA