L’attaquant Lê Công Vinh, qui célèbre cette année ses 10 ans de carrière professionnelle, vient de devenir le premier joueur à inscrire 100 buts dans le Championnat national de football professionnel (V-League).

Samedi 22 mars, le club Sông Lam Nghê An, qui jouait à domicile au stade de Vinh, a remporté une victoire convaincante (3-1) face au club de Hai Phong. Si l’ambiance dans l’enceinte était un cran en-dessous de la furia des supporters la semaine précédente suite à la victoire du club dans le derby contre le club du Charbon de Quang Ninh (3-0), ce match fera date. En effet, à la 77e minute et sur penalty, Lê Công Vinh a marqué le centième but de sa carrière en V-League. Personne avant lui n’y était encore parvenu depuis que le Championnat du Vietnam de football est devenu professionnel, en l’an 2000.

Des milliers de supporters du club Sông Lam Nghê An sont restés dans les tribunes après le coup de sifflet final de la rencontre pour lui rendre hommage. Des images qui n’étaient pas sans rappeler celles émouvantes de fin 2013, juste avant que «l’enfant du pays» ne s’envole pour le club japonais Consadole Sapporo.

Cent buts sans coup férir


«C’est un but extraordinaire, d’autant que mes premier et centième buts ont été marqués au stade de Vinh, sous le maillot du Sông Lam Nghê An. Je voudrais dédicacer ce but aux supporters de Nghê An», confie Công Vinh.

Ce but «historique» lui a aussi permis de se défaire d’une pression importante. En août 2013, Công Vinh a quitté le Sông Lam Nghê An pour le club nippon que l’on sait, alors qu’il était en train de vivre sa meilleure saison dans l’élite vietnamienne, avec 13 réalisations, portant son total à 92 buts. Son transfert a été vécu comme un déchirement pour son club formateur, qui a dû se contenter de la 4e place finale alors qu’il visait le titre de champion.