Le colloque intitulé "Favoriser la coopération internationale pour assurer une transition énergétique juste"  a été organisé le 18 septembre à Hanoï . Photo: Internet

Hanoi (VNA) – Plus de 100 experts, chercheurs et représentants d'organes, instituts, entreprises et organisations vietnamiens et internationaux se sont réunis le 18 septembre à Hanoï pour partager leurs expériences en matière de recherche et d’élaboration de stratégies assurant une transition énergétique juste.

Lors d’un colloque organisé mardi par l'Union des associations des sciences et technologies du Vietnam (UASTV), l’Institut Friedrich Ebert Stiftung au Vietnam et le centre d'innovation et de développement vert (GreenID), ils ont écouté des rapports sur le nombre et la qualité des emplois au Vietnam dans le processus de transition énergique avant d’analyser la situation de transition énergique en Asie et dans d’autres régions du monde.

Ils ont recommandé au Vietnam d’élaborer une vision à long terme sur l’utilisation raisonnable des sources énergétiques, la réduction d'émissions de gaz à effet de serre et visant à utiliser à 100% les énergies renouvelables.

Ils ont demandé de renforcer l’efficacité de la gestion des entreprises publiques spécialisées dans l’énergie afin d’améliorer leur productivité.

Ils ont également demandé d’accorder la priorité aux ethnies minoritaires dans les régions lointaines, aux travailleurs à bas salaire, aux industries embauchant de nombreux travailleurs et femmes dans le processus de transition énergétique ainsi que d’encourager la participation des entreprises et communautés locales dans l’élaboration des politiques de développement des énergies.

Selon le projet de modification du plan national de développement de l’électricité du Vietnam pour la période 2011-2020 et ses orientations pour 2030, la proportion d’énergie électrique produite à partir de charbon sera ramenée à 42,6% en 2030. – VNA