Les produits aquatiques dont les crevettes exportés au Mexique bénéficieront d'un taux d'imposition de 0% dès la troisième année. Photo: Tapchicongthuong

Hanoi (VNA) - Le Mexique est le deuxième marché d'exportation du Vietnam en Amérique latine, après le Brésil.

Les exportations vietnamiennes vers le marché mexicain ont connu une forte croissance ces dernières années, dont 2,24 milliards de dollars en 2018. Le Vietnam y exporte principalement des téléphones, des chaussures, des ordinateurs et des produits textiles.

Le Mexique s’est engagé à éliminer 77% des lignes tarifaires immédiatement après l'entrée en vigueur de l’Accord de partenariat transpacifique global et progressif (CPTPP) et 98% dix ans après l'entrée en vigueur de cet accord. De nombreux produits, dont les  produits aquatiques (poissons congelés, crevettes), ne souffriront d'aucune taxe dès la troisième année d'entrée en vigueur.

Le Mexique importe annuellement environ 351 millions de dollars de poissons congelés. À cet égard, le Vietnam se situe juste derrière la Chine. Pour les crevettes, le Mexique interdit les importations de crevettes en provenance de certains pays asiatiques, dont le Vietnam. Lorsque l'interdiction sera levée, avec ses avantages en termes de prix et de qualité, le Vietnam disposera de nombreuses opportunités pour dominer ce marché où le  taux d'imposition actuel de ce produit est d'environ 20%.

Le Mexique importe aussi environ 900.000 tonnes de riz par an. Si le riz vietnamien est compétitif en prix et en qualité, le Vietnam redeviendra l’un des principaux exportateurs de riz sur ce marché. -CPV/VNA