Photo: internet

Manille, 3 octobre (VNA) - Les soldats philippins et américains ont lancé le 2 octobre un exercice conjoint antiterroriste codé KAMANDAG à plusieurs endroits de l'île principale philippine de Luzon.

L'ambassade des États-Unis à Manille a déclaré dans un communiqué que l'exercice conjoint se déroulerait jusqu'au 11 octobre. Son objectif est d'accroître les capacités de lutte contre le terrorisme par des échanges militaires bilatéraux entre les forces armées des Philippines et les forces américaines.

Les activités portent sur le renforcement des capacités de lutte contre le terrorisme, de l'aide humanitaire et des interventions en cas de catastrophe.

Environ 900 soldats américains ​participent à l'exercice, qui se déroule dans de nombreux endroits ​de l'île de Luzon,​ dont la base Clark des États-Unis.

Washington et Manille ont longtemps mené des activités militaires conjointes pour renforcer la préparation au combat des forces armées des Philippines et pour maintenir la collaboration entre celles-ci et les forces militaires américaines.

La semaine dernière, le président philippin Rodrigo Duterte a remercié le gouvernement américain d'avoir aidé Manille à lutter contre les militants de l'État islamique dans la ville méridionale de Malawi.

Les États-Unis avaient déployé un avion d'espionnage P-3 Orion et ont fourni d'autres documents de renseignement pour les forces philippines ​​qui ​ tentaient de reprendre la ville dans ​ce conflit qui a ​fait plus de 900  morts depuis mai. -VNA