Hanoi, 3 juillet (VNA) - Ces prochaines années, les consommateurs vietnamiens devraient avoir accès à de nombreux types d’automobiles et de motos de grosse cylindrée originaire de l’UE à des prix très raisonnables.
 

Selon les contenus de l’Accord de libre-échange entre le Vietnam et l’Union européenne (EVFTA) signé le 30 juin à Hanoi, le Vietnam s’est engagé à supprimer la taxe d’importation imposée sur plusieurs types d’automobiles issus de l’UE dans un délai de 9 – 10 ans, de 7 ans pour les motos de plus de 150 cm3. De plus, la suppression des droits de douane sur les pièces de recharge automobiles sera mise en place dans 7 ans.

Actuellement, la plupart des automobiles de l’UE importées au Vietnam coûtent plus cher que celles d’autres grands fournisseurs asiatiques comme Japon, Corée du Sud, Thaïlande, Indonésie… du fait d’une double taxation: taxe d’importation et taxe sur la consommation spéciale imposée aux grosses cylindrées.

Ainsi, avec les priorités tarifaires de l’EVFTA, le coût de vente de plusieurs types d’automobiles en provenance de l’UE sur le marché vietnamien pourrait reculer considérablement au cours des 7 à 9 prochaines années.

Une âpre concurrence sur le marché vietnamien entre automobiles originaires de l’UE, de l’Asean et celles assemblées dans le pays sera donc inévitable. Pour assurer le développement de l’industrie automobile nationale ainsi qu’équilibrer le marché domestique, des politiques correctes seront nécessaires. - CPV/VNA