Photo: Internet

Hanoi (VNA) - L'Institut des sciences, du travail et des affaires sociales du Vietnam et le bureau de l’UNICEF au Vietnam ont rendu public le 13 août à Hanoï, les résultats d’une étude sur la migration, l’exploitation et la traite d'enfants, d’adolescents et de jeunes au Vietnam.

Cet étude a été effectuée par l’organisation Coram International, en collaboration avec les bureaux de l’UNICEF au Vietnam et au Royaume-Uni. Les données de la recherche ont été recueillies lors des deux sondages effectués depuis 2017 sur 3.885 enfants et jeunes, puis analysées par Coram International, l'Institut des sciences, du travail et des affaires sociales et l’Institut des sciences humaines du Vietnam (revelant de l’Académie des sciences sociales du Vietnam).

Des sondages ont été également effectués sur 84 adolescents et jeunes de 12 à 24 ans qui ont été reconnus comme victimes de traite des êtres humains.

Environ 5,6% des enfants et jeunes interrogés ont eu des signes montrant ou ressemblant à des victimes de traite des êtres humains tandis que seulement 2,8% ont été reconnus comme victimes.

La plupart des affaires de traite des êtres humains a commencé par une migration volontaire. -VNA