Photo: QTV

Hanoï (VNA) - Pour des raisons intrinsèques à leur géographie, les pays du Conseil de coopération du Golfe, dont les Emirats Arabes Unies (EAU), ont une forte demande en produits alimentaires, matériaux de construction, machines, véhicules et textile-habillement… Il s’agit d’une grande opportunité pour les entreprises vietnamiennes d'exportation, en particulier pour les produits agricoles et aquatiques.

En 2017, les exportations nationales vers les EAU ont atteint seulement 5 milliards de dollars, soit une part de marché inférieure à 2%. Ces 8 derniers mois, elles se sont chiffrées à 3,6 milliards (+7%), dont 443,8 millions en août.

Les EAU importent principalement du Vietnam  téléphones et accessoires, ordinateurs et produits électroniques... Les premiers représentent 77% du total (2,8 milliards de dollars, +7%) et les seconds se chiffrent à 229,3 millions (+14%).

Selon les experts, les entreprises vietnamiennes peuvent développer leurs exportations vers les EAU en se concentrant sur des produits de base tels que produits aquatiques, poivre, noix de cajou, café, légumes, textile, chaussures et matériaux de construction.

Pour les produits aquatiques, en 8 mois, le chiffre d’affaires à l'export a atteint 56,8 millions de dollars (+80%).

Les matériaux de construction sont tout d’abord présents aux EAU. Dans les années à venir, ce produit connaîtra une bonne croissance en raison des besoins importants dans le secteur de la construction. Le nombre de projets aux EAU représente environ 30% de tous les projets déployés au Moyen-Orient. D'importants investissements  sont réalisés dans les infrastructures, l'immobilier, le tourisme et les loisirs, principalement à Abu Dhabi et Dubaï.

Selon le Département général des Douanes du Vietnam, en 8 mois, les exportations de matériaux de construction et des produits sidérurgiques ont connu une augmentation exceptionnelle avec 15.500 tonnes et 17,7 millions de dollars de chiffres d'affaires (+69% en volume et +162% en valeur). -CPV/VNA