Hanoï (VNA) - Environ 17,6% des dirigeants d'entreprises sont des femmes, deux fois plus que la moyenne de 7,8% en Asie.

Des chefs d'entreprises vietnamiennes. Photo: Baodansinh

Le Vietnam est considéré comme exemplaire en termes d'égalité des sexes en Asie du Sud-Est, avec une part de femmes occupant des postes de direction supérieure à celle de la Malaisie, de Singapour et de l'Indonésie, selon le cabinet international de conseil en stratégie Boston Consulting Group (BCG), cité par Bloomberg.

Selon les calculs du BCG, fin septembre 2017, environ 25% des directeurs exécutifs ou des membres des comités d'administration d'entreprises au Vietnam étaient des femmes, contre 14%, 10% et 6% respectivement en Malaisie, à Singapour et en Indonésie.

"Les femmes vietnamiennes gèrent maintenant de nombreuses PME ainsi que de grandes entreprises. Il s’agit d’une preuve du rôle important des femmes", a souligné Ian Grundy, expert d’Adecco Group AG, l'une des premières sociétés mondiales spécialisées dans l'intérim.

De nombreuses femmes vietnamiennes sont plus susceptibles d'être promues, selon une enquête menée auprès d'environ 2.000 femmes actives. Pendant ce temps, la plupart des femmes malaisiennes ont déclaré qu'elles resteraient à leur poste actuel.

Selon une autre étude menée par Deloitte en juin 2017 au sein de 50 compagnies vietnamiennes, environ 17,6% des membres des comités d'administration d'entreprises étaient des femmes. C'est deux fois plus que la moyenne de 7,8% en Asie. La part des femmes dans les comités d'administration d’entreprise  dans de nombreuses économies développées comme Taïwan, le Japon et la Corée du Sud est la plus faible d'Asie.

Adecco Group AG a fait remarquer que la réalisation de l'égalité des sexes au Vietnam était due à des initiatives positives du gouvernement et des entreprises en vue de promouvoir les capacités des femmes. -CPV/VNA