Poursuivre l'organisation des promotions du commerce et trouver de nouveaux débouchés dans les régions peu influencées par la crise financière sont parmi les orientations pour l'exportation nationale.

Le vice-ministre du Commerce et de l'Industrie, Nguyen Thanh Bien, a donné lors d'une réunion organisée jeudi à Hanoi des mesures fondamentales pour développer les exportations d'ici la fin de l'année.

Il s'agit de continuer de mobiliser les Etats-Unis pour qu'ils accordent au Vietnam le statut de système généralisé de préférences (SGP), de faire de même avec l'Union européenne (UE) afin qu'elle enlève tôt les barrières techniques imposées aux produits vietnamiens, en particulier des produits aquatiques, ainsi que de créer prochainement des comités mixtes entre le Vietnam, les pays d'Afrique, d'Asie occidentale et d'Asie du Sud pour discuter d'échanges commerciaux.

M. Bien a toutefois suggéré aux entreprises de ne pas oublier à améliorer la qualité comme la compétitivité de leurs produits, à en diversifier les gammes, à développer l'exportation de produits finis plutôt que bruts. Celles-ci doivent en outre profiter au mieux des avantages résultants des accords déjà signés par le Vietnam avec d'autres pays, ainsi que de renouveler leurs politiques d'import-export afin de définir de meilleures stratégies de commerce, présentant notamment moins de risques.

Afin que les produits vietnamiens pénètrent plus profondément les marchés étrangers, M. Bien a annoncé que le MCI aiderait les entreprises à ouvrir un bureau de représentation ou une succursale sur certains marchés.

Concernant la situation des exportations durant les mois à venir de cette année, il a indiqué que le textile et les vêtements, le cuir et les chaussures, les produits aquatiques, le café et les articles en bois bénéficieraient de meilleures conditions que les autres produits. Ainsi, depuis le 1er octobre, la taxe d'importation des crevettes vietnamiennes sur le marché japonais sera réduite à 1-2% suivant l'Accord de partenariat économique Vietnam-Japon.

Selon les prévisions du ministère, l'exportation des produits en bois et articles du textile et de l'habillement devraient augmenter grâce à la relance économique de plusieurs marchés importants, dont le Japon, les Etats-Unis et l'UE.

Le ministère du Plan et de l'Investissement a prévu le chiffre d'affaires à l'exportation du Vietnam entre 58,7 et 61,3 milliards de dollars en 2009, soit une baisse de 2,2-6,4% sur 2008.

Au cours des huit premiers mois de l'année, le total des exportations a atteint 37,3 milliards de dollars, soit une baisse de 14,2% en glissement annuel. - AVI