Le parc national Tram Chim. Photo: VNA

Dong Thap (VNA) - Le développement de l'écotourisme de manière durable sera encouragé dans le parc national Tram Chim de la province de Dong Thap, "poumon vert" du delta du Mékong.

Selon Vo Tien Thanh, directeur du Centre provincial de développement du tourisme, des enquêtes seront menées pour prendre les bonnes mesures afin d’équilibrer développement du tourisme et préservation des écosystèmes.

Il sera également nécessaire de faire participer les habitants à la conservation des ressources naturelles et à l'exploitation appropriée du tourisme, a-t-il ajouté.

Le Directeur du secteur touristique de Tram Chim, Le Hoang Long, a souligné la nécessité de développer des spécialités locales et des services d'accueil pour améliorer les revenus des communautés locales, contribuant à réduire l'exploitation illégale de ressources naturelles et le braconnage.

En 2017, un projet financé par le Fonds mondial pour la nature (WWF) au Vietnam a été mis en œuvre dans le parc, visant à encourager l'écotourisme et l'utilisation durable des ressources naturelles et améliorer les moyens de subsistance des populations locales grâce au tourisme communautaire.

Le parc, inondé pendant la moitié de l'année et sec pendant les six autres mois, s'étend sur plus de 7.300 hectares dans le district de Tam Nong. Il abrite 250 espèces d'oiseaux aquatiques, 100 espèces de poissons d'eau douce et 190 espèces de plantes.

C'est le quatrième site Ramsar du Vietnam et le 2000e site Ramsar des zones humides d'importance internationale dans le monde.

Le parc est devenu une destination de choix pour les touristes nationaux et étrangers. En 2017, il a accueilli plus de 134.000 visiteurs, +28,87% en glissement annuel. - CPV/VNA