Des Vietnamiens à l'étranger aux côtés des victimes de l'agent orange

De nombreuses activités en faveur des victimes de l'agent orange ont eu lieu à l'étranger, à l'approche du 50e anniversaire du début de l'épandage de ce toxique au Vietnam (10 août).

De nombreuses activités en faveur des victimes de l'agent orange ont eu lieu à l'étranger, à l'approche du 50e anniversaire du début de l'épandage de ce toxique au Vietnam (10 août).

L'ambassade du Vietnam en Grande-Bretagne a organisé le 25 juillet à Londres une cérémonie de collecte de fonds pour soutenir les victimes, faisant écho à l'Association des victimes de l'agent orange/dioxine du Vietnam (VAVA).

Etaient présents, entre autres, Len Aldis, président de l'Association d'amitié Grande-Bretagne-Vietnam, Peter Lacy, président de l'Organisation d'assistance dans les sciences et la santé pour le Vietnam, le Laos et le Cambodge (MSAVLC).

S'exprimant lors de la cérémonie d'ouverture, l'ambassadeur Vu Quang Minh a déclaré qu'à partir du 10 août 1961, l'Armée américaine a commencé ses épandages d'agent orange au Vietnam, et que 50 ans plus tard, les séquelles sur l'homme et l'environnement restent encore graves. Cette collecte vise à apporter une modeste contribution pour aider matériellement les victimes, et à soutenir le combat pour la justice des victimes.

Pour sa part, Len Aldis a confié que ces 20 dernières années, il est allé aux quatre coins du Vietnam et a vu de ses propres yeux les lourdes séquelles causées par ce produit. Celui-ci a déclaré avoir envoyé des lettres aux compagnies chimiques américaines incriminées, les appelant à reconnaître leur responsabilité et à dédommager les victimes et leurs familles.

De son côté, Peter Lacy a déclaré que les représentants de MSAVLC et lui-même sont allés visiter certains établissements au Vietnam, et ont pu voir de nombreuses scènes affligeantes. Il a espéré que cette organisation continuerait dans l'avenir ses collectes d'argent pour soutenir les victimes par l'intermédiaire de la VAVA.

Faisant écho à l'appel de la VAVA, l'ambassade du Vietnam en Italie a déclenché le 25 juillet une collecte de fonds pour les victimes de l'agent orange.

L'ambassadeur Nguyên Khanh Thoai a appelé tout le monde à conjuguer ses efforts pour construire, dans certaines grandes villes, trois nouveaux centres de soins, de consultation, de traitement médical et de rééducation fonctionnelle en faveur des victimes, ainsi que 46 établissements de soins dans des villes et provinces de l'ensemble du pays, et plus de 1.000 "maison du coeur", et de donner des bourses d'étude à plus 4.000 enfants de victimes.- AVI

Voir plus