Jakarta (VNA) – L’Indonésie, la Malaisie, Singapour, les Philippines, la Thaïlande et le Brunei ont décidé, jeudi 25 janvier, de coopérer et de coordonner les informations pour combattre le terrorisme et l’extrémisme dans la région.
 
Des soldats philippins dans des véhicules blindés, le 20 juin 2017, à Marawi. Photo : AFP
 
Une cérémonie de lancement du projet de coopération baptisé «Our Eye» (Notre œil) a eu lieu à Nusa Dua, sur l’île de Bali, en Indonésie.

S’exprimant lors de l’événement, le ministre indonésien de la Défense, Ryamizard Ryacudu, a souligné que chaque nation ayant sa propre façon de surmonter la menace, une synergie et une coordination sont nécessaires pour sécuriser l’information stratégique.

Le responsable a déclaré que cette coopération devrait aiguiser les hypothèses et prévisions, ce qui aidera les autorités à prendre des décisions pour lutter contre le terrorisme.

Les pays vont agir avec rapidité et précision afin de minimaliser le nombre de victimes, a déclaré le ministre Ryamizard Ryacudu cité par l’agence de presse indonésienne Antara.

L’Asie du Sud-Est a été ciblée par des séparatistes pour renforcer leur base, recruter de nouveaux membres et lancer des missions suicides. 

Ces dernières années, des dizaines de personnes ont été tuées dans des attentats terroristes perpétrés par des militants de l’organisation État islamique dans des pays de la région tels que l’Indonésie et les Philippines. – VNA