Hanoi (VNA) – Google et Apple sont deux des entreprises qui s’intéressent au Vietnam dans leur stratégie de recherche de nouveaux lieux de production dans le contexte de tension commerciale américano-chinoise.
 
Des geants technologiques veulent delocaliser leur activite au Vietnam hinh anh 1Bac Ninh est choisie par de nombreuses entreprises souhaitant délocaliser leur production en dehors de la Chine. Photo: vietnamhoinhap

Selon Nikkei, une usine de téléphones Nokia dans la province de Bac Ninh, racheté par Foxconn Taïwan, pourrait bientôt commencer à fabriquer des téléphones Google Pixel, Google recherchant également une alternative à sa chaîne de production en Chine.

Si l’investissement devient une réalité, ce sera un grand “coup de pouce” pour Bac Ninh, qui abrite l’usine de smartphones Samsung, et pour le Vietnam, qui est en train de devenir l’une des destinations préférées dans le contexte de guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine.

"Avec notre politique d’accueil des investissements étrangers, nous souhaitons la bienvenue à Google au Vietnam", a déclaré Nguyen Huu Quat, secrétaire adjoint du Comité du Parti communiste du Vietnam pour Bac Ninh. Selon lui, Google a choisi Bac Ninh, mais n’a pas encore définit de plan d’opération détaillé ni d’emplacement exact.

Selon le Financial Times, il est difficile de savoir combien d’entreprises envisagent de s’installer au Vietnam, car ces entreprises gardent secrètes toutes les  informations pour ne pas nuire aux relations avec le gouvernement et les fournisseurs chinois.

Apple a récemment commencé à tester la production d’AirPod au Vietnam. Amazon et Home Depot y augmentent également leur source d’approvisionnement, a déclaré Vu Ngoc Khiem, directeur national de Global Sources, une société de conseil qui met en relation fournisseurs mondiaux et acheteurs.

Selon Nguyen Huu Quat, Bac Ninh a attiré 18,2 milliards d’USD d’investissements étrangers ces dernières années, principalement de Samsung, Canon et Nokia.

La situation géographique explique l’attractivité de Bac Ninh, qui se trouve à 40 minutes de route de Hanoï et à 30 minutes de l’aéroport international de Noi Bai, où Samsung exporte ses téléphones dans le monde entier.

Les représentants des entreprises ont déclaré que le Vietnam pourrait difficilement remplacer la Chine. Mais que la guerre commerciale continue ou non, le Vietnam sera toujours l’un des principaux pays choisis par les fabricants dans le cadre de  la stratégie Chine 1. – CPV/VNA