Le stand du Vietnam à la foire Gulfood Dubai 2017, aux Émirats arabes unis. Photo : http://baochinhphu.vn

Ho Chi Minh-Ville (VNA) –Un programme d’étude du marché du Moyen-Orient, dont l’objectif est d’aider les entreprises vietnamiennes à intégrer ce marché, à développer un réseau de distribution de marchandises, aura lieu du 4 au 9 mars aux Émirats arabes unis, à Abou Dabï et à Dubaï.

Ce programme est lancé par le centre de promotion du commerce et de l’investissement de Ho Chi Minh-Ville, en coordination avec l’ambassade du Vietnam et de son Service du commerce aux Émirats arabes unis (EAU).

Les entreprises, exportateurs, organisations de promotion du commerce, associations des secteurs et métiers … peuvent s’inscrire. ​Cet événement ambitionne d’offrir de nombreuses opportunités aux producteurs et exportateurs en activité dans les secteurs du riz, des vivres et denrées alimentaires, fruits pour ​sonder le marché, les opportunités d’exportation et rencontrer des partenaires.

Selon le ministère de l’Industrie et du Commerce, le commerce entre le Vietnam et le Moyen-Orient a atteint 12,8 milliards de dollars en 2017, soit un bond de 17,4% sur un an. La balance commerciale a continué d’être excédentaire  pour le Vietnam, de 6,4 milliards de dollars.  Le pays a exporté, pour l’essentiel, téléphones mobiles, ordinateurs et accessoires électroniques, produits aquatiques, chaussures et sandales, textile, riz, poivre, bois et articles en bois, noix de cajou, caoutchouc naturel, fruits et légumes, café.

Selon Mme Nguyen Minh Phuong, représentante du Département des marchés d'Asie et d'Afrique relevant du ministère de l'Industrie et du Commerce, le Moyen-Orient est un marché ​où les consommateurs ont un pouvoir d'achat élevé, sont faciles à satisfaire et qui répond aux capacités des entreprises vietnamiennes. -VNA