Déclaration commune sur l’élévation des relations Vietnam – États-Unis en un partenariat stratégique intégral

À l'invitation du secrétaire général du Parti communiste du Vietnam (PCV), Nguyen Phu Trong, le président des États-Unis, Joe Biden, effectue une visite d'État du 10 au 11 septembre 2023 au Vietnam. A cette occasion, les dirigeants des deux pays ont publié une déclaration commune sur l’élévation des relations Vietnam - États-Unis en un partenariat stratégique intégral.
Déclaration commune sur l’élévation des relations Vietnam – États-Unis en un partenariat stratégique intégral ảnh 1Le secrétaire général du Parti Nguyen Phu Trong (droite) et le président américain Joe Biden avant leur entretien, dans l'après-midi du 10 septembre. Photo: VNA

Hanoï (VNA) - À l'invitation du secrétaire général du Parti communiste du Vietnam (PCV), Nguyen Phu Trong, le président des États-Unis, Joe Biden, effectue une visite d'État du 10 au 11 septembre 2023 au Vietnam.

A cette occasion, les dirigeants des deux pays ont publié une déclaration commune sur l'élévation des relations Vietnam - États-Unis en un partenariat stratégique intégral.

L'Agence vietnamienne d'Information publie le texte intégral de la Déclaration commune :

Le 10 septembre 2023, le secrétaire général du Comité central du Parti communiste du Vietnam Nguyen Phu Trong et le président des États-Unis Joseph R. Biden Jr. se sont rencontrés et ont eu un entretien à Hanoï, au Vietnam. Les deux dirigeants ont salué une nouvelle phase historique de l’amitié et de la coopération bilatérales en élevant les relations de leurs nations au rang d'un partenariat stratégique intégral aux fins de la paix, de la coopération et du développement durable. Les États-Unis soutiennent un Vietnam fort, indépendant, prospère et résilient.

Déclaration commune sur l’élévation des relations Vietnam – États-Unis en un partenariat stratégique intégral ảnh 2Le secrétaire général du Parti Nguyen Phu Trong s'entretient dans l'après-midi du 10 septembre avec le président américain Joe Biden. Photo: VNA


Au cours des dix années qui se sont écoulées depuis que le président Truong Tan Sang et le président Barack Obama ont formé le Partenariat intégral Vietnam-États-Unis, les deux pays ont fait des progrès remarquables dans l'amélioration de la compréhension mutuelle, l'instauration de la confiance mutuelle et le renforcement de la coopération dans tous les domaines du Partenariat intégral. Dans ce nouveau cadre, les dirigeants ont souligné les principes fondamentaux qui guident les relations Vietnam-États-Unis, notamment le respect de la Charte des Nations Unies, du droit international et du respect du système politique, de l’indépendance, de la souveraineté et de l’intégrité territoriale de chacun. Le Vietnam et les États-Unis continueront d’approfondir leur coopération dans les domaines suivants afin de garantir les intérêts des peuples des deux pays et de contribuer à la paix, à la stabilité, à la coopération et à la prospérité dans la région et dans le monde.

Déclaration commune sur l’élévation des relations Vietnam – États-Unis en un partenariat stratégique intégral ảnh 3Le secrétaire général du Parti Nguyen Phu Trong et le président américain Joe Biden ont tenu une conférence de presse conjointe après leur entretiens dans l'après-midi du 10 septembre. Photo: VNA

RELATIONS POLITIQUES ET DIPLOMATIQUES

Les deux dirigeants ont souligné la nécessité de continuer à approfondir les relations politiques et diplomatiques et favoriseront les échanges de délégations et les contacts réguliers à tous les niveaux pour renforcer la compréhension mutuelle et construire et renforcer la confiance politique. Les deux dirigeants ont soutenu l’amélioration de l’efficacité des mécanismes de dialogue actuels et ont l’intention d’établir un dialogue annuel entre le ministre vietnamien des Affaires étrangères et le secrétaire d’État américain. Les deux dirigeants ont émis leur souhait de promouvoir davantage les relations entre les partis politiques et les organes législatifs des deux pays, notamment en encourageant le dialogue et les discussions sur les priorités et les expériences pratiques de chaque partie. Les deux dirigeants ordonneront à leurs agences gouvernementales de coopérer et de mettre en œuvre efficacement les programmes de coopération déterminés par les deux pays. Les deux pays affirment maintenir des conditions favorables pour achever la construction des sièges des missions diplomatiques et consulaires, et veiller à ce que les deux parties puissent assurer un nombre approprié de personnel dans les missions de représentation conformément aux conventions internationales auxquelles les deux pays sont parties, aux accords bilatéraux entre le Vietnam et les États-Unis et aux lois respectives du Vietnam et des États-Unis.

COOPÉRATION DANS L'ÉCONOMIE, LE COMMERCE ET L'INVESTISSEMENT

Les deux dirigeants ont réaffirmé l'importance de la coopération économique, commerciale et d'investissement et d'une croissance économique inclusive axée sur l'innovation en tant que fondements essentiels et sources de dynamisme des relations bilatérales. Les deux parties ont promis de créer des conditions favorables et d’ouvrir davantage les marchés pour leurs biens et services respectifs, de soutenir la politique commerciale et économique et les mesures réglementaires pour atteindre cet objectif ; et résoudre des problèmes tels que les obstacles à l'accès aux marchés via l'Accord-cadre sur le commerce et l'investissement. Les États-Unis saluent les progrès du Vietnam dans une réforme économique significative basée sur le marché et affirment leur enthousiasme et leur engagement pour un processus de coordination large, fort et constructif et dans un esprit de soutien au Vietnam dans sa transition vers une économie de marché, puis vers la reconnaissance du statut de pays à économie de marché, en vertu de la loi américaine. Le 8 septembre 2023, les États-Unis ont reçu une demande officielle du Vietnam demandant aux États-Unis d'envisager de reconnaître le statut d'économie de marché. Les États-Unis examineront la demande du Vietnam aussi rapidement que possible, conformément à la législation américaine. Les États-Unis apprécient les efforts continus du Vietnam pour moderniser et améliorer davantage la transparence du cadre opérationnel de la politique monétaire et de change du Vietnam, pour promouvoir la stabilité macroéconomique et garantir la sécurité et la solidité du système bancaire.

Déclaration commune sur l’élévation des relations Vietnam – États-Unis en un partenariat stratégique intégral ảnh 4Le matin du 11 mai 2022, à Washington D.C, le Premier ministre Pham Minh Chinh et la secrétaire américaine au Commerce Gina Raimondo ont assisté à l'attribution du certificat d'investissement et de la licence d'enregistrement d'entreprise à Son My LNG Terminal Co., Ltd. (AES). Photo: VNA


Les dirigeants soutiennent le renforcement continu d’un système commercial multilatéral non discriminatoire, ouvert, juste, inclusif, équitable, transparent et fondé sur des règles, centré sur l’Organisation mondiale du commerce. Les deux parties ont salué les progrès accomplis lors de ces derniers temps et souhaitent de nouveaux progrès substantiels dans les temps à venir dans le cadre du Cadre économique indo-pacifique pour la prospérité (IPEF), qui apportera des avantages concrets aux économies, aux travailleurs, aux familles et aux entreprises des deux pays et la région.

Les dirigeants reconnaissent l'importance du respect des droits des travailleurs internationalement reconnus, fondés sur la Déclaration de l'OIT relative aux principes et droits fondamentaux au travail. En outre, les dirigeants ont l'intention d'accélérer la coopération en matière de protection des droits de propriété intellectuelle et d'aviation, notamment par le biais de négociations visant à modifier l'accord de transport aérien entre le Vietnam et les États-Unis selon les principes du Ciel ouvert.

Déclaration commune sur l’élévation des relations Vietnam – États-Unis en un partenariat stratégique intégral ảnh 5Le 15 août 2023, VinFast a sonné la cloche de lancement sur le Nasdaq Global Select Market à New York, aux États-Unis. Photo: VNA


Les États-Unis se sont engagés à renforcer leur soutien au Vietnam dans les domaines manufacturier, du développement d’infrastructures physiques et numériques de haute qualité, de la transition énergétique juste et de l’agriculture durable et intelligente, et une participation large et durable aux chaînes d’approvisionnement régionales et mondiales, avec un accent particulier sur la région du delta du Mékong au Vietnam. À cette fin, la Société financière de développement international (DFC - U.S. International Development Financial Corporation) des États-Unis a l'intention de continuer à financer des projets du secteur privé au Vietnam dans les secteurs des infrastructures, du climat, de l'efficacité énergétique, de la santé et des petites entreprises, y compris les entreprises axées sur le climat et appartenant à des femmes.

COOPÉRATION NUMÉRIQUE, SCIENCE, TECHNOLOGIE, INNOVATION

Le Vietnam et les États-Unis ont décidé de renforcer leur coopération en matière de science, de technologie et d’innovation numérique, la considérant comme une nouvelle avancée du Partenariat stratégique intégral. Les États-Unis ont affirmé leur engagement à accroître leur soutien au Vietnam dans la formation et le développement d’une main-d’œuvre de haute technologie. Reconnaissant l’énorme potentiel du Vietnam en tant qu’acteur majeur de l’industrie des semi-conducteurs, les deux dirigeants se sont engagés à soutenir le développement rapide de l’écosystème vietnamien des semi-conducteurs et à travailler ensemble énergiquement pour améliorer la position du Vietnam dans la chaîne d’approvisionnement mondiale des semi-conducteurs. À cette fin, les États-Unis et le Vietnam ont annoncé le lancement d’initiatives de développement de la main-d’œuvre dans le secteur des semi-conducteurs – soutenues par un financement initial de 2 millions de dollars du gouvernement américain, en conjonction avec le futur soutien du gouvernement vietnamien et du secteur privé.

Le Vietnam et les États-Unis se sont engagés à coopérer pleinement pour promouvoir l’innovation et l’entrepreneuriat.

Les deux dirigeants ont salué la promotion d’une infrastructure numérique sécurisée et fiable au Vietnam, affirmant son potentiel à offrir de nouvelles opportunités de renforcement des capacités numériques aux innovateurs vietnamiens afin de développer la croissance de l’économie numérique du Vietnam. Ces efforts s’orienteront vers le soutien de l’établissement d’un réseau ouverte et interopérable, et l’examen du lancement d'un réseau d'accès radio ouvert (laboratoire de formation O-RAN) au Vietnam, la 5G sécurisée et l'application de technologies émergentes pour offrir d’opportunités de rehausser la qualification professionnelle dans le domaine numérique pour la communauté d’innovation vietnamienne, sous réserve de notification au Congrès des États-Unis.

Les deux dirigeants ont souligné l'importance d'une collaboration continue entre les établissements académiques de premier rang des États-Unis et du Vietnam, notamment à travers des initiatives de recherche conjointes, de cours de formation, d’échange d’experts et de programmes d'échange axés sur les domaines des sciences, des technologies, de l'ingénierie et des mathématiques (STEM).

COOPÉRATION DANS L’ÉDUCATION ET LA FORMATION

Les États-Unis ont annoncé des plans concrets pour soutenir le Vietnam dans la formation d’une main-d’œuvre de haute qualité, contribuant à aider le pays à parvenir à ses futurs objectifs de développement. Les États-Unis accueillent près de 30 000 étudiants vietnamiens et encourageront les établissements d'enseignement américains à accepter un plus grand nombre d'étudiants vietnamiens. Les deux dirigeants ont présenté leurs félicitations pour le lancement des opérations du Peace Corps au Vietnam et pour le 31e anniversaire du programme Fulbright Vietnam. Ils ont salué les activités de l'Université Fulbright du Vietnam (FUV) et son rôle croissant en tant que centre régional de formation aux politiques publiques, reconnaissant l'importance vitale de l'investissement dans les ressources humaines en tant que ressource essentielle pour la prospérité, la sécurité, la stabilité et le développement futurs.

Les États-Unis et le Vietnam ont reconnu qu’une prospérité durable ne peut être atteinte que si les deux peuples ont de nombreuses opportunités d’acquérir de nouvelles compétences, d’échanger des idées et d’acquérir une expérience et une compréhension internationales. En conséquence, les États-Unis et le Vietnam encourageront l’ouverture des portes de leurs universités et laboratoires afin de partager entre eux les meilleures pratiques, les avancées scientifiques et les opportunités éducatives, en mettant l’accent sur le soutien de la participation d’un nombre croissant d’étudiants, d’enseignants, d’experts et des chercheurs vietnamiens à des programmes de formation et d'éducation aux États-Unis. Le Vietnam salue également le nombre croissant d’étudiants, d’experts et de professeurs américains qui étudient, font des recherches et enseignent dans les universités vietnamiennes, et encourage les universités américaines à nouer des partenariats avec celles-ci, notamment en ouvrant des campus au Vietnam.

COOPÉRATION DANS LE CLIMAT, L’ÉNERGIE, L’ENVIRONNEMENT ET LA SANTÉ

Les États-Unis et le Vietnam coordonneront dans les deltas du Mékong et du fleuve Rouge ; adaptation multisectorielle au changement climatique ; réduction de la pollution et assistance technique volontaire pour la modernisation des infrastructures du transfert électrique, l’intégration des énergies renouvelables, le développement du marché climatique, les solutions de stockage d’énergie et l’amélioration du cadre réglementaire pour permettre une transition énergétique opportune et juste. Les deux dirigeants ont reconnu l’importance de la coopération bilatérale et avec des experts extérieurs au gouvernement pour faire progresser une agriculture à faibles émissions et résiliente au changement climatique, la conservation de la biodiversité, la réduction de la pollution et la résilience des communautés vulnérables, notamment par le biais d’efforts de préparation aux catastrophes. Les États-Unis soutiennent les efforts du Vietnam visant à accroître la production d’énergie propre.

Le président Joe Biden a salué les engagements climatiques du Vietnam dans le cadre du Partenariat pour une transition énergétique juste (JETP), ainsi que l’objectif de zéro émission nette de gaz à effet de serre du Vietnam d’ici 2050. Le secrétaire général du Parti Nguyen Phu Trong a salué la contribution américaine à la mobilisation de financements publics et privés pour aider le Vietnam à mettre en œuvre le JETP et la coopération avec la communauté internationale pour assurer la mise en œuvre efficace tout en garantissant la souveraineté nationale en matière d’énergie, la sécurité et la possibilité de paiement. Les États-Unis se sont engagés à aider le Vietnam à la fois en matière financière et en technologies avancées pour remplir ses engagements internationaux en matière de climat. Le Vietnam accueille favorablement les projets financés par les institutions financières internationales, dont la Banque mondiale, dans les domaines de la réponse au changement climatique, de la transition énergétique, de la croissance verte et des infrastructures d'énergies renouvelables.

Les deux parties ont salué les 25 ans d’opération du Centre américain de contrôle et de prévention des maladies (CDC américain) au Vietnam et la création en 2021 du Bureau régional du CDC américain à Hanoï, ainsi que le plan du Vietnam à développer un CDC vietnamien. Les deux dirigeants ont reconnu les contributions de la coopération américano-vietnamienne dans la lutte contre la pandémie de COVID-19 et affirmé le renforcement de la collaboration en matière de sécurité sanitaire comme la prévention, la détection et la réponse à la pandémie et à d'autres menaces de maladies mondiales. Les deux dirigeants ont affirmé l'importance de la coopération pour lutter contre les menaces de maladies à l'interface homme-animal, maintenir les progrès en matière de couverture vaccinale et soutenir les activités de la santé publique, telles que les sciences de laboratoire et la santé communautaire. Les États-Unis ont affirmé leur soutien aux programmes de prévention et de contrôle du VIH et de la tuberculose, notamment en aidant les installations médicales importantes du Vietnam telles que les hôpitaux Bach Mai et Cho Ray, dans le but de parvenir à un contrôle pleinement durable du sud et de mettre fin à la tuberculose d'ici 2030, conformément aux engagements mondiaux et aux plans nationaux du Vietnam. Les États-Unis soutiennent les efforts du Vietnam visant à développer son secteur pharmaceutique pour resserrer la coopération mondiale en matière de sécurité sanitaire. Alors, les États-Unis sont prêts à renforcer la coopération pour accroître la compatibilité des réglementations pour aider le Vietnam à jouer un rôle actif dans les chaînes d'approvisionnement médicale régionales et internationales.

COOPÉRATION DANS LE RÈGLEMENT DES CONSÉQUENCES DE LA GUERRE

Les dirigeants ont salué la coopération étroite entre les deux pays pour surmonter les conséquences de la guerre, considérant cela comme une priorité dans les relations bilatérales contribuant à l'instauration de la confiance et de la compréhension mutuelles.

Déclaration commune sur l’élévation des relations Vietnam – États-Unis en un partenariat stratégique intégral ảnh 6Le général de brigade Bui Anh Chung, commandant adjoint de l'armée de l'air et de la défense aérienne, et Bonnie Glick, directrice générale adjointe mondiale de l'Agence des États-Unis pour le développement international, ont signé un accord de transfert du projet régional de traitement de la pollution par la dioxine dans l'aéroport de Bien Hoa, à Dong Nai (1er novembre 2019). Photo: VNA

Les États-Unis et le Vietnam ont affirmé leur engagement à achever l'assainissement des dioxines à l'aéroport de Bien Hoa, à intensifier les efforts d'élimination des munitions non explosées, à renforcer  le soutien aux personnes handicapées, quelle qu'en soit la cause, à contribuer au renforcement des capacités du Centre national de lutte contre les mines du Vietnam, y compris l'intégration des autorités provinciales et les efforts nationaux en matière de lutte contre les mines et le maintien du soutien au Vietnam dans la comptabilisation des soldats vietnamiens disparus et tombés dans la guerre, notamment en soutenant davantage sa capacité d'analyse ADN.

Le président Joe Biden a exprimé la gratitude du peuple américain pour le soutien durable du Vietnam à la recherche des restes du personnel américain porté disparu dans la guerre. Le Vietnam a affirmé poursuivre sa pleine coopération dans la recherche du personnel américain porté disparu.

Déclaration commune sur l’élévation des relations Vietnam – États-Unis en un partenariat stratégique intégral ảnh 7La 161e cérémonie de rapatriement des restes de soldats américains portés disparus au Vietnam (MIA) a eu lieu à l'aéroport international de Da Nang, le 27 juin 2023. Photo: VNA

CULTURE, ÉCHANGES ENTRE LES DEUX PEUPLES, SPORTS ET TOURISME

Les dirigeants ont salué la forte croissance des échanges entre les peuples et travailleront ensemble pour promouvoir le tourisme entre les deux pays, la coopération commerciale, les échanges professionnels et universitaires et les opportunités d'études. Les deux parties entendent chercher à accroître la coopération entre les États des États-Unis et les villes et provinces du Vietnam de manière substantielle et efficace, avec des projets et des programmes concrets, renforcer les liens entre les différentes communautés, secteurs, entreprises, jeunes et organisations populaires des deux pays à travers des échanges de délégations, des conférences conjointes et des échanges culturels dans les arts, la musique et le sport  et collaborer à l'organisation d'activités à l'occasion des anniversaires des relations bilatérales.

Les deux dirigeants ont apprécié la contribution substantielle de la communauté vietnamienne aux États-Unis au développement des relations bilatérales. Le président Joe  Biden a fermement reconnu la communauté américaine d’origine vietnamienne comme l’une des plus prospères, dynamiques et innovantes des États-Unis.

DÉFENSE ET SÉCURITÉ

Le président Joe  Biden a félicité le Vietnam pour ses contributions importantes à la paix et à la stabilité mondiales, notamment sa participation aux opérations de maintien de la paix des Nations Unies, ainsi que pour ses capacités de recherche, de sauvetage et de réponse aux catastrophes naturelles dans le monde. Les deux parties ont l'intention de continuer à utiliser les mécanismes de dialogue et de consultation établis entre le département américain de la Défense et le ministère vietnamien de la Défense, ainsi qu'entre d'autres agences et ministères, et de coopérer efficacement dans les efforts humanitaires et constructifs tels que le traitement des conséquences de la guerre, la médecine militaire, les opérations de maintien de la paix des Nations Unies, les capacités d'application du droit maritime et de sécurité maritime, ainsi que d'autres domaines d'intérêt mutuel, conformément aux accords et ententes existants entre les dirigeants des deux pays et leurs agences.

Les deux parties ont souligné l’importance de renforcer la coopération entre les organismes chargés de l’application des lois et de la justice pénale ; décidé d'approfondir la coopération en cours en matière d'application de la loi et de renseignement de sécurité ; collaborer et échanger des informations et des expériences pour accroître l'efficacité de la coopération maritime et des efforts visant à lutter contre la criminalité transnationale, la piraterie, le blanchiment d'argent, la traite des êtres humains, le trafic illégal de stupéfiants et de précurseurs chimiques, la cybercriminalité et la criminalité de haute technologie. Les dirigeants ont décidé d'établir un dialogue sur l'application de la loi et la sécurité entre les agences compétentes en matière d'application de la loi, de sécurité et de renseignement. Les deux pays condamnent le terrorisme et l'extrémisme violent sous toutes leurs formes et s'engagent à travailler ensemble pour lutter contre le terrorisme et le financement du terrorisme conformément à la Charte des Nations Unies et aux autres accords internationaux pertinents auxquels les deux pays sont parties.

Les dirigeants saluent la poursuite de la coopération dans le domaine  du commerce, de l’industrie de la défense, conformément aux conditions de chaque partie, par le biais de mécanismes mutuellement convenus. Les États-Unis sont déterminés à continuer d’aider le Vietnam à développer ses capacités de défense autonomes conformément aux besoins du Vietnam et aux mécanismes établis.

PROMOTION ET PROTECTION DES DROITS DE L'HOMME

Les dirigeants ont affirmé l’importance de promouvoir et de protéger les droits de l’homme conformément à la constitution de chaque pays et aux engagements internationaux. Les deux pays se sont engagés à soutenir sans relâche la promotion et la protection des droits de l'homme, notamment par le biais de dialogues francs et constructifs tels que le dialogue annuel Vietnam-États-Unis sur les droits de l'homme et le dialogue Vietnam-États-Unis sur le travail, afin de renforcer la compréhension mutuelle et de réduire les divergences. Ils ont encouragé une coopération accrue pour garantir que chacun, y compris les membres des groupes vulnérables, quels que soient leur sexe, leur race, leur religion ou leur orientation sexuelle, et y compris les personnes handicapées, jouissent pleinement de leurs droits humains. Les États-Unis et le Vietnam ont souligné que les droits de l’homme, la stabilité régionale, la paix mondiale et le développement durable se renforcent mutuellement. Les deux parties ont reconnu les contributions que les organisations sociales et religieuses continuent d'apporter dans des domaines tels que l'éducation, les soins de santé et les services sociaux dans les deux pays.

COORDINATION SUR LES QUESTIONS RÉGIONALES ET MONDIALES

Les deux pays ont l'intention de renforcer leur coordination sur les questions régionales et mondiales d'intérêt commun, contribuant ainsi aux efforts conjoints visant à maintenir la paix, la stabilité, la coopération et le développement dans la région et dans le monde entier. Les deux parties se sont engagées à renforcer leur collaboration au sein des forums régionaux et internationaux tels que les Nations Unies, la Coopération économique Asie-Pacifique (APEC), le Sommet de l'Asie de l'Est (EAS), le Forum régional de l'ASEAN (ARF) et la réunion élargie des ministres de la Défense de l'ASEAN (ADMM+), ainsi qu'un large éventail de réunions ministérielles sectorielles liées à l'ASEAN. Les deux parties ont soutenu la promotion du multilatéralisme, le respect du droit international, y compris la Charte des Nations Unies, et la promotion d'une architecture régionale ouverte et inclusive dans laquelle l'ASEAN joue un rôle central. Le Vietnam a apprécié le ferme soutien des États-Unis à la centralité de l'ASEAN et aux Perspectives de l'ASEAN sur l'Indo-Pacifique.

Le secrétaire général Nguyen Phu Trong a salué le maintien de l'engagement des États-Unis envers l'ASEAN, comme en témoignent l'établissement du partenariat stratégique intégral ASEAN-États-Unis et le sommet spécial ASEAN-États-Unis de 2022 à Washington, D.C. Le président Joe Biden a hautement apprécié les réalisations de l'ASEAN et a réitéré le respect des États-Unis pour la centralité de l'ASEAN. Les deux dirigeants ont également salué la présidence indonésienne de l'ASEAN en 2023 et se sont félicités de l'accession du Laos à la présidence de l'ASEAN en 2024. Le secrétaire général Nguyen Phu Trong a salué le rôle des États-Unis en tant qu'hôte du forum de l'APEC de cette année. Le président Joe Biden a hâte d'accueillir le président Vo Van Thuong à San Francisco pour la Semaine des dirigeants économiques de l'APEC en novembre 2023.

Les dirigeants ont souligné leur soutien indéfectible au règlement pacifique des différends conformément au droit international, sans menace ni recours à la force, ainsi qu'à la liberté de navigation et de survol et au commerce licite sans entrave en Mer Orientale, au respect de la souveraineté et des droits souverains et de la juridiction des États côtiers sur leurs zones économiques exclusives et leurs plateaux continentaux conformément au droit international de la mer reflété dans la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer (CNUDM) de 1982. Les dirigeants ont reconnu l'importance de la mise en œuvre pleine et efficace de la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC) de 2002 dans son intégralité et ont réaffirmé leur soutien aux efforts de l'ASEAN visant à conclure un Code de conduite efficace et substantiel en Mer Orientale, conforme au droit international, y compris à la CNUDM de 1982, et qui ne porte atteinte aux droits d'aucun État en vertu du droit international.

Les deux dirigeants ont souligné l'importance cruciale de la sous-région du Mékong pour le maintien de la stabilité, de la paix, de la prospérité, de la coopération et du développement durable. La coopération transfrontalière et le développement durable sont cruciaux alors que les deux pays relèvent ensemble des défis et saisissent de nouvelles opportunités, notamment la sécurité alimentaire et la gestion durable de l'eau, en soutenant les communautés et leurs moyens de subsistance, en promouvant la connectivité économique, en s'attaquant aux problèmes de sécurité non traditionnels et en s'efforçant d'offrir des opportunités au développement des ressources humaines. Les deux parties ont salué le cadre de partenariat Mékong-États-Unis et d'autres mécanismes centrés sur le Mékong tels que la Commission du Mékong et la Stratégie de coopération économique Ayeyawady-Chao Phraya-Mékong (ACMECS). Les dirigeants ont convenu de travailler en étroite collaboration avec les autres pays du Mékong pour élargir leur collaboration dans ce cadre, ainsi qu'au sein des Amis du Mékong.

Les dirigeants ont souligné l'importance de la pleine mise en œuvre du Consensus en cinq points de l'ASEAN et réitéré l'appel de l'ASEAN sur la cessation immédiate de la violence et la désescalade entre toutes les parties concernées au Myanmar afin de créer un environnement propice à la fourniture de l'aide humanitaire et de promouvoir un dialogue global à l'échelle nationale.

Les deux dirigeants ont discuté d'autres questions régionales et internationales d'intérêt commun et ont souligné l'importance du règlement pacifique de tous les différends conformément à la Charte des Nations Unies, en cherchant à garantir la sécurité des personnes et la protection des infrastructures essentielles à leur vie.

Le Vietnam et les États-Unis ont réaffirmé leur soutien à l'établissement d'une paix durable et à la dénucléarisation complète de la péninsule coréenne, et ont exhorté toutes les parties concernées à remplir strictement et pleinement leurs obligations et engagements internationaux, notamment en vertu des résolutions pertinentes du Conseil de sécurité de l'ONU.

Concernant l'Ukraine, les deux dirigeants ont souligné la nécessité d'établir une paix globale, juste et durable, conformément à la Charte des Nations Unies et au droit international.

Depuis la normalisation des relations bilatérales en 1995, les relations Vietnam-États-Unis se sont développées de manière vigoureuse, fructueuse, substantielle et efficace. Ce nouveau chapitre portera le partenariat Vietnam-États-Unis vers de nouveaux sommets. Ensemble, les deux pays réaliserons les aspirations des peuples à un avenir brillant et dynamique qui contribue au maintien de la paix, de la stabilité, de la coopération et du développement dans une région cruciale et dans le monde en général. -VNA

Voir plus