Hô Chi Minh-Ville (VNA) – La signature et la mise en œuvre de l’Accord de libre-échange entre l’Union européenne et le Vietnam (EVFTA) ouvre de nouvelles opportunités de coopération commerciale et d’investissement dans les temps à venir, a-t-on appris d’un forum du commerce organisé mardi 30 juillet à Hô Chi Minh-Ville (Sud).

Le vice-ministre de l’Industrie et du Commerce, Hoàng Quôc Vuong s’adresse au forum, le 30 juillet à Hô Chi Minh-Ville (Sud). Photo : VNA

Le Vietnam et l’Union européenne ont établi leurs relations diplomatiques en 1990 et leur coopération économique, commerciale et d’investissement ne cesse depuis de se développer, a déclaré le vice-ministre de l’Industrie et du Commerce, Hoàng Quôc Vuong.

Selon les chiffres du ministère de l’Industrie et du Commerce, de 2000 à 2018, le commerce bilatéral a augmenté de plus de 13 fois, passant de 4,1 milliards de dollars à 55,84 milliards de dollars, dont près de 41,9 milliards de dollars d’exportations vietnamiennes.

A compter jusqu’à la fin du premier semestre de 2019, l’UE comptait 27 pays membres investissant au Vietnam avec 3.205 projets totalisant 53,1 milliards de dollars. Ce bilan a fait de l’Union européenne l’un des principaux partenaires économiques, commerciaux et d’investissement du Vietnam.

Le vice-ministre Hoàng Quôc Vuong a déclaré l’EVFTA et l’accord de protection des investissements entre l’Union européenne et le Vietnam (EVIPA) sont censés ouvrir de nouveaux horizons pour les relations bilatérales et répondre aux besoins de leurs habitants et de leurs entreprises.

Dans le cadre de l’EVFTA, 99% des lignes tarifaires seraient supprimées et de nombreuses autres barrières non tarifaires seront réduites des deux côtés. Outre d’énormes opportunités économiques, il vise à assurer l’harmonie entre le commerce, l’investissement et le développement durable en établissant des normes élevées en termes de garantie de la sécurité au travail, de protection de l’environnement et du consommateur.

La cheffe de la Section économique et commerciale de la délégation de l’UE au Vietnam, Miriam Garcia Ferrer, le 30 juillet à Hô Chi Minh-Ville (Sud). Photo : VNA

La cheffe de la Section économique et commerciale de la délégation de l’UE au Vietnam, Miriam Garcia Ferrer, a indiqué que l’EVFTA est un accord global abordant tous les aspects du commerce, de la fiscalité et des barrières techniques, et assurant l’équilibre des intérêts des parties prenantes.

Elle a cependant estimé que pour pouvoir bénéficier des avantages avantages tarifaires et accroître les exportations vers l’UE, les entreprises vietnamiennes devraient  améliorer la qualité de leurs produits, se conformer pleinement aux normes et comprendre les règles et procédures pour accéder au marché unique européen.

Le vice-président de la Chambre de Commerce européenne au Vietnam (EuroCham), Jean-Jacques Bouflet a lui prédit que ces deux accords devraient doper les flux de capitaux en provenance de l’UE au Vietnam, notamment dans les énergies propres, le commerce de produits agricoles et l’agroalimentaire.

Selon de nombreuses études, l’EVFTA aidera le Vietnam à augmenter son produit intérieur brut de 4,6% et ses exportations vers l’UE de 42,7% en 2025; le produit intérieur brut de l’UE devrait accroître de 29,5 milliards de dollars et les exportations augmenter de 29% en 2035. – VNA