Un modèle de culture de légumes de haute technologie.    Photo: internet

 

Hanoï (VNA) – Pour l’heure, 40 entreprises agricoles utilisant des procédés technologiques avancés, dont 12 en culture, 19 en aquaculture et 9 autre en élevage, se sont vu autorisées d'opérer, selon le ministère de l'Agriculture et du Développement rural (MARD).

Au mois de juin, le pays recensait 35 zones d’agriculture high-tech fondées en vertu des décisions du Premier ministre et des Comités populaires de plusieurs provinces.

A l'heure actuelle, la création de huit autres, conformément à la décision No 575/2015/QD-TTg du Premier ministre en 2015 sur l'aménagement des zones agricoles high-tech pour 2020, vision 2030, s'accélère. En effet, trois ont été mises en place à Ho Chi Minh-Ville, Binh Duong et Khanh Hoa. Les cinq autres zones d'agriculture high-tech seront créées à Lam Dong, Thai Nguyen, Thanh Hoa, Quang Ninh et Can Tho.

Selon le ministre du MARD, Nguyen Xuan Cuong, bien que le nombre de zones agricoles de haute technologie soit encore limité, des milliers de milliards de dôngs ont été investis dans ce ce secteur par des entreprises et des localités.

L'application de hautes technologies a également été insérée dans des programmes cibles nationaux, des programmes de développement socio-économique et scentifique au niveau de l'Etat et des ministères, ainsi que dans les missions des secteurs et des localités.

En réalité, de nombreuses zones de production agricole de haute technologie ont été développées avec la mise en place des référentiels VietGAPH ou GlobalGAPH.

Plusieurs entreprises et coopératives ont coopéré avec des agriculteurs pour appliquer des technologies modernes, augmenter fortement la production. -VNA