Photo d'illustration: VNA

Hanoi, 11 février (VNA) - Le nombre de travailleurs vietnamiens envoyés à l'étranger a augmenté, atteignant 142 860 en 2018, dépassant de 30% l'objectif annuel.

Selon le Département de gestion des travailleurs à l'étranger relevant du ministère du Travail, des Invalides et des Affaires sociales, 2018 est la cinquième année consécutive où le nombre de travailleurs vietnamiens envoyés à l'étranger a dépassé le chiffre de 100 000.

Le Japon est demeuré le plus grand marché au cours de l’année, avec 68 737 travailleurs, suivi de Taïwan (Chine) avec 60 369 et de la République de Corée avec 6 538.

Le département a attribué ces résultats à la demande croissante des principaux marchés du travail, tandis que la qualité des travailleurs vietnamiens répond de plus en plus aux exigences de nombreux nouveaux domaines tels que soins de santé, agriculture, aquaculture et technologies.

Les entreprises ont également déployé des efforts pour élargir leurs marchés et améliorer la qualité de la main-d'œuvre. De plus, les ouvriers eux-mêmes ont amélioré leurs compétences.

Nguyen Gia Liem, vice-directeur du département, a déclaré qu'au cours du premier trimestre 2019, le ministère organisera une conférence avec les entreprises d'envoi de main-d'œuvre pour rechercher des mesures permettant de résoudre les problèmes liés aux activités d'exportation de travailleurs et de protéger les intérêts de ceux-ci.

En 2019, le Vietnam souhaite envoyer 120 000 travailleurs à l'étranger, en ciblant des marchés importants tels que le Japon, la République de Corée, Taiwan (Chine), la Roumanie et la Bulgarie.

Liem a déclaré que de nombreux pays d'Europe orientale avaient manifesté de l'intérêt pour les travailleurs vietnamiens. Parallèlement aux marchés traditionnels, des centaines de milliers d'emplois sont disponibles pour les travailleurs vietnamiens en Europe grâce aux accords de coopération dans  signés fin 2018.

Par exemple, la Bulgarie a besoin de 50 000 travailleurs vietnamiens dans les secteurs de la construction, du textile, de l'agriculture et de la santé.

Parallèlement à l'expansion des marchés, le département se concentrera sur l'achèvement du cadre juridique, tout en se coordonnant avec les agences concernées pour proposer des ajustements à la loi sur les travailleurs vietnamiens, qui sera soumise à l'Assemblée nationale en 2020. -VNA