Da Nang se prête à toutes sortes de loisirs. Photo: Danangsensetravel.com

 

Da Nang (VNA) – La ville centrale de Da Nang est déterminée à faire du tourisme, notamment le tourisme de villégiature de luxe, un de ses secteurs économiques de pointe.

Cette ville s’efforce d’attirer 8,85 millions de touristes dont 2,45 millions d’arrivées étrangères et 6,4 millions de visiteurs ​vietnamiens, ce qui permettrait de générer un chiffre d’affaires de 31.500 milliards de dôngs (​environ 1,4 milliard de dollars) d’ici à la fin de 2020. Selon les prévisions, la ville ​augmentera le nombre de chambres d’hôtels qui passera à 23.000 en 2020, et encouragera le service de homestay pour répondre à la demande des visiteurs pendant la haute saison.

Pour atteindre ces objectifs, Da Nang se concentrera ​sur le développement du tourisme, l’amélioration de la qualité ​du personnel et des services ainsi que sur l’édification du label touristique de Da Nang ​"Paradis de villégiature, destination sure et hospitalière".

La ville se focalisera également sur des produits touristiques originaux ​hautement compétitifs, développera le tourisme durable lié à la protection de la nature, à la préservation des valeurs culturelles, à la protection de l’environnement et à la défense et à la sécurité. Da Nang valorisera la connectivité régionale avec Quang Nam, Thua Thien-Hue, la partie méridionale du Centre et l'ensemble du pays.

En outre, la formation du personnel qualifié répondant aux normes touristiques de l’ASEAN sera aussi une autre priorité de la ville.

D’après Tran Chi Cuong, vice-directeur du Service municipal du tourisme, la ville devrait perfectionner les mécanismes et politiques d’assistance au développement du ​secteur touristique, mettre en place le Fonds d’assistance du tourisme de Da Nang afin de mobiliser les ressources nécessaires pour la promotion du secteur, outre d'attirer les investissements dans des zones touristiques locales.  

Da Nang développera en parallèle les marchés du tourisme national et international, tout en encourageant les compagnies aériennes à ouvrir de nouvelles lignes et à maintenir les lignes internationales à destination de Da Nang en vue d’attirer les visiteurs dans les sites les plus fréquentés.

Pour rappel, Da Nang figure dans le top ​10 villes aséaniennes durables en termes d’environnement, un classement établi lors de la 9e conférence du groupe de travail de l’ASEAN sur ce sujet organisée en mai 2011 à Rangoon (Myanmar). Cette ville ​a été le seul représentant du Vietnam à ​avoir été distingué. -VNA