Le ministre vietnamien de l'Information et de la Communication Nguyen Manh Hung lors de l'événement. Photo: VNA

Hanoi (VNA) - Un centre pour la sécurité du partages des informations et la sécurité du réseau de l’Internet de l'ASEAN sera créé au Vietnam, tout en renforçant la coopération internationale en matière de sûreté et de cybersécurité".

C’est ce qu’a affirmé le ministre vietnamien de l'Information et de la Communication Nguyen Manh Hung lors de la conférence et l’exposition internationale sur la sûreté et cybersécurité au Vietnam  (Vietnam Security Summit) 2019 sur le thème: "La sûreté et la cybersécurité lors de la transformation numérique » ayant lieu le 17 avril à Hanoi.

Selon Nguyen Manh Hung, la cybersécurité et la sûreté sont des conditions fondamentales, un facteur essentiel pour mener à bien la transformation numérique nationale, créant un environnement sûr pour que le gouvernement, les entreprises et les habitants utilisent les technologies numériques.

Nguyen Manh Hung a déclaré que la transformation numérique était une tendance importante évidente pour chaque pays afin de créer et de promouvoir une économie numérique  et une société numérique. En 2019, le Vietnam proclamera une stratégie de transformation numérique nationale visant à créer une économie numérique et numérique.

Le Vietnam s’est classé au 50e rang mondial dans le classement suivant l'indice de cybersécurité dans le monde (GCI) en 2018, publié par l'Union internationale des télécommunications (UIT). Le Vietnam est à la 11e place en Asie-Pacifique et à la 5e en Asie du Sud-Est, après Singapour, la Malaisie, la Thaïlande et l’Indonésie. 

À cette occasion, le ministère de l'Information et de la Communication a annoncé pour la première fois son évaluation du niveau de cybersécurité dans les agences et organisations d'État en 2018.

Organisées par le ministère de l'Information et de la Communication, la conférence et l’exposition internationale sur la sûreté et cybersécurité au Vietnam ont attiré la participation des organismes centraux, des localités, des organisations, des unions et associations, et de nombreuses entreprises nationales et étrangères venus des États-Unis, de la Chine, de l’UE, du Japon, de la République de Corée, de Singapour... -VNA