Des soldats philippins à Marawi. Photo: VNA

Manille (VNA) - L'armée philippine a affronté lundi des hommes armées du groupe Maute qui prête allégeance à État islamique (EI) et avait occupé la ville de Marawi pendant cinq mois en 2017.

Le colonel Romeo Brawner, commandant adjoint de la Force opérationnelle Interarmées de Marawi, a déclaré dimanche 17 juin que les forces de sécurité avaient mené des assauts aériens et terrestres dans la province de Lanao du Sud, afin de débusquer les membres du groupe Maute et son nouveau chef.

Le colonel Romeo Brawner a fait savoir qu'il n'y avait pas encore de détails des batailles dans deux bourgs près de Marawi.

En octobre dernier, les forces de sécurité des Philippines ont annoncé la fin de la bataille de Marawi. Le 23 mai, des insurgés du groupe Maute avaient pris le contrôle de quartiers entiers de Marawi. Depuis, 919 insurgés ont été tués, ainsi que 165 militaires et 47 civils, selon le gouvernement. Plus de 1.700 soldats et policiers ont été blessés, et environ 400.000 personnes ont fui la ville. - VNA