Hanoi (VNA) – L’année passée a été riche en émotions sportives, avec notamment les Jeux d’Asie du Sud-Est. Qui a brillé, ébloui, impressionné ? Qui a été le plus vite, le plus haut, le plus fort ? Sélection des athlètes ayant marqué à la fois leur carrière et l’histoire du sport vietnamien.

- Vu Thành An, escrimeur au potentiel évident

Ces athletes qui ont marque 2019 hinh anh 1

Aux 30es Jeux d’Asie du Sud-Est (SEA Games 30) disputés du 30 novembre au 11 décembre aux Philippines, Vu Thành An a eu l’honneur d’être le porte-drapeau de la délégation sportive vietnamienne à la cérémonie d’ouverture. Il en est reparti avec deux médailles d’or autour du cou.

Né en 1992, Vu Thành An est le fer de lance de l’escrime nationale aussi bien dans les épreuves individuelles que par équipe. Il possède une collection de médailles à faire pâlir la plupart des sportifs professionnels dont des médailles de bronze des Championnats d’Asie et des Championnats des moins de 23 ans d’Asie en 2016.

Il souhaite figurer parmi les 20 meilleurs escrimeurs mondiaux à l’avenir. Dans un futur proche, il a l’ambition de monter sur le podium aux JO de Tokyo en 2020.

- Trân Hung Nguyên, nouvelle figure de la natation

Ces athletes qui ont marque 2019 hinh anh 2

 
Lors des SEA Games 30, le nageur Trân Hung Nguyên a fait forte impression en finale du 400 m x 4 nages. À l’âge de 16 ans, il s’est imposé en 4 min 20 sec 65, soit près de 2 secondes de moins que le précédent record de ces jeux régionaux, détenu jusque-là par son compatriote Nguyên Huu Kim Son depuis deux ans. Trân Hung Nguyên a aussi décroché l’or au 200 m x 4 nages.

Il avait également marqué de son empreinte les 43es Championnats d’Asie du Sud-Est de natation par tranches d’âge 2019 organisés en juin à Phnom Penh, au Cambodge, en raflant trois médailles d’or, avec à la clé deux nouveaux records, toujours aux 400 m et 200 m x 4 nages.

- Nguyên Thi Oanh, valeur sûre de l’athlétisme

Ces athletes qui ont marque 2019 hinh anh 3


Trois titres aux SEA Games 30 et un record des jeux. Nguyên Thi Oanh est entrée dans l’histoire de l’athlétisme vietnamien avec ce triplé inédit. Ne mesurant qu’1,50 m, elle est probablement la coureuse de demi-fond professionnelle la plus petite du monde. Néanmoins, son petit gabarit ne l’a pas empêchée de monter sur la première marche du podium des 3.000 m steeple, 1.500 m et 5.000 m. Elle a également battu le record du 3.000 m steeple grâce à un chrono de 10 min 00 sec 02. Les finales de cette épreuve et de celle du 5.000 m ont eu lieu le même jour, ce qui a rendu son exploit d’autant plus remarquable.

Aux SEA Games 29 tenus en 2017 en Malaisie, Nguyên Thi Oanh avait déjà fait parler d’elle en décrochant deux médailles d’or.

- Danse sportive : premier titre de champion pour le Vietnam

Ces athletes qui ont marque 2019 hinh anh 4

 
Le couple Nguyên Duc Hoà - Nguyên Thi Hai Yên a connu des journées excitantes aux SEA Games 30 avec une médaille d’or en quickstep et deux d’argent en tango et valse viennoise. Leur démonstration en quickstep avait pleinement convaincu le jury, qui leur avait donné 30.126 points. Une performance qui devance de loin celle du couple philippin Gayon Mark et Renigen Mary Joy (29.400 points), médaillé d’argent.

Motivé par le succès de Duc Hoà et Hai Yên, le couple Phan Hiên - Tú Uyên s’est aussi emparé de l’or en danse sportive. C’est la première fois que le Vietnam devient champion des SEA Games dans cette discipline.

- Tennis : l’or historique pour Lý Hoàng Nam

Ces athletes qui ont marque 2019 hinh anh 5


Lý Hoàng Nam a inscrit son nom dans l’histoire du sport vietnamien en tant que premier joueur de tennis à avoir fait retentir l’hymne national aux SEA Games lors de leur 30e édition. Auparavant, il avait brandit le trophée du tournoi VTF-Masters 500-3, tenu en septembre à Hai Phong (Nord). Il avait également fait parler de lui à la Coupe Davis, organisée en juin à Singapour, en permettant au Vietnam de se hisser dans le Groupe 2 de la région Asie-Pacifique. Son objectif de 2020: prendre part aux tournois internationaux pour améliorer son classement à l’ATP.

- Triplé de la tireuse à l’arc Lôc Thi Dào

Ces athletes qui ont marque 2019 hinh anh 6

 
Lôc Thi Dào figure parmi les athlètes les plus heureux de ces SEA Games 30. Cette tireuse de l’ethnie Tày a apporté au Vietnam trois médailles d’or au tir à l’arc classique, et ce en seulement une journée (individuel dames, équipe et double mixte).

Doyenne de l’équipe nationale, Lôc Thi Dào, 27 ans, a débuté sa carrière sportive il y a 12 ans. Lors de ces dernières éditions des Jeux d’Asie et d’Asie du Sud-Est, elle avait fait résonner l’hymne vietnamien à maintes reprises, aussi bien en individuel que par équipe. Elle s’affirme comme un élément indispensable de la sélection nationale qui compte sur elle pour s’illustrer au niveau international.

- Dinh Phuong Thành domine la gymnastique artistique

Ces athletes qui ont marque 2019 hinh anh 7

 
Dinh Phuong Thành est l’un des grands artisans du succès de la gymnastique artistique vietnamienne aux SEA Games 30, où il a remporté deux médailles d’or, une d’argent et une de bronze. Aux finales de la barre fixe et des barres parallèles, il a devancé le Philippin Carlos Yulo, champion du monde en titre, pour monter sur la plus haute marche du podium.

Au cours de sa carrière professionnelle, Dinh Phuong Thành a aussi été sacré à plusieurs reprises lors de compétitions internationales. Il s’est fixé l’objectif de se qualifier pour les JO de Tokyo en 2020.

- L’haltérophile Dô Tú Tùng, champion du monde junior

Ces athletes qui ont marque 2019 hinh anh 8

 
Dô Tú Tùng a été la révélation des Championnats d’haltérophilie du monde juniors 2019 disputés en mars à Las Vegas, aux États-Unis. À l’âge de 15 ans, il a remporté trois médailles d’or en établissant trois records du monde junior en moins de 49 kg. Lors des Championnats d’Asie juniors et jeunes tenus en octobre en République populaire démocratique de Corée, il décroché 4 médailles d’or en battant 2 records de ces deux championnats.

Dô Tú Tùng est programmé pour triompher aux Jeux olympiques d’été de 2024 à Paris (France). Il aura alors 20 ans et encore quelques années devant lui pour continuer à garnir un palmarès déjà imposant.

- Le 6e titre de la sélection féminine de football

Ces athletes qui ont marque 2019 hinh anh 9

 
C’est fait ! En battant l’équipe thaïlandaise en finale des SEA Games 30, la sélection féminine nationale de football a décroché sa 6e étoile, devenant ainsi l’équipe la plus titrée de l’histoire de ces jeux. Les joueuses vietnamiennes ont réalisé un parcours sans faute avec trois victoires sur quatre rencontres. Avec dix buts marqués et un seul encaissé, l’équipe du Vietnam est considérée comme ayant la meilleure défense des SEA Games 30. Mieux encore, elle a terminé l’année 2019 en tête de la région d’Asie du Sud-Est, après avoir grimpé de deux places pour se classer 32e du classement mondial de la Fédération internationale de football association (FIFA) publié mi-décembre.

- Football masculin : Vietnam, roi de la région

Ces athletes qui ont marque 2019 hinh anh 10

Une première étoile pour le football vietnamien. Après plusieurs décennies d’acharnement, l’équipe nationale de football masculin des moins de 22 ans a enfin remporté l’or aux SEA Games 30. Le pays a basculé dans l’euphorie après cette victoire écrasante (3-0) contre l’Indonésie au stade Rizal Memorial. Dans une clameur dantesque et des larmes de joie, Hanoï a résonné le soir du 10 décembre du bonheur intense des milliers d’amoureux du sport roi, qui prenaient d’assaut le pavé en direction du lac Hoàn Kiêm (Épée restituée) afin de fêter l’exploit des "Dragons d’or". De Hai Phong, Quang Ninh (Nord) à Hô Chi Minh-Ville et Dông Nai (Sud), en passant par Dà Nang (Centre), ce fut aussi l’explosion de joie.

Comme la sélection féminine, les hommes restaient, fin 2019, en tête de la région d’Asie du Sud-Est, après avoir progressé de trois places pour se classer 94e du classement mondial de la FIFA publié mi-décembre. – CVN/VNA