BM : la croissance du Vietnam en 2018 estimee a 6,8% hinh anh 1Ousmane Dione, directeur national de la Banque mondiale au Vietnam. Photo : VNA
 
Hanoï (VNA) – La croissance économique du Vietnam en 2018 est estimée à 6,8%, un niveau supérieur à la prévision de 6,3% pour les économies de marché émergentes d’Asie de l’Est et du Pacifique, selon un rapport publié le 11 décembre à Hanoï par la Banque mondiale. 

Ce rapport, qui met à jour la situation de développement économique du Vietnam, indique que la croissance du pays avait montré sa solidité, notamment grâce à la forte demande intérieure et au dynamisme des industries manufacturières au service des exportations. 

Ousmane Dione, directeur national de la Banque mondiale (BM) au Vietnam, a conseillé aux décideurs politiques vietnamiens de profiter des opportunités dans ce contexte de croissance favorable afin d’accélérer la réforme structurelle, d’améliorer l’efficacité des investissements publics, de promouvoir l’investissement et la croissance axés sur le secteur privé. 

Au moyen terme, la croissance du Vietnam devrait suivre la tendance mondiale en diminuant progressivement au niveau de 6,6% et de 6,5% pour 2019 et 2020. L’inflation demeurerait au niveau de 4% en raison de la politique monétaire restrictive. 

Sebastian Eckardt, économiste en chef de la BM au Vietnam, a affirmé que les décideurs politiques vietnamiens devaient profiter des conditions favorables à la croissance pour accélérer la réforme structurelle, y compris la réforme des entreprises publiques et du secteur bancaire, améliorer l’efficacité des investissements publics, augmenter la productivité et la quantité potentielle. 

Il a également suggéré au Vietnam de maintenir une politique monétaire résiliente, un taux de change flexible, de poursuivre la consolidation budgétaire et de limiter la croissance du crédit afin de renforcer la résilience économique aux chocs. 

Plusieurs spécialistes de la BM ont par ailleurs conseillé au Vietnam d’améliorer la transparence des mesures non tarifaires pour mieux favoriser le développement du commerce. -VNA