Hanoi, 19 juin (VNA) - Selon le Département de transformation et de développement des produits agricoles du ministère de l’Agriculture et du Développement rural, les exportations de produits aquatiques en mai sont estimées à 728 millions d’USD, portant le total en 5 mois à 3,2 milliards d’USD.

Les exportations vietnamiennes de poissons “tra” ont augmenté de 0,6% en valeur en glissement annuel/VGP

Le Japon, les États-Unis, la Chine et la Corée du Sud sont les quatre principaux marchés à l'export, représentant 53,7% du total.

En 4 mois, les exportations de poissons “tra” (pangasius) ont diminué de 7% en volume mais augmenté de 0,6% en valeur en glissement annuel. Les exportations de crevettes ont fortement chuté en raison de la concurrence féroce d'autres exportateurs tels que l'Inde, la Thaïlande et l'Indonésie, avec 92.860 tonnes et 839,28 millions d’USD (-10,3% en valeur et +16% en valeur).

Les exportations vers le marché chinois sont encore très prometteuses et devraient atteindre 1,5 milliard d’USD en 2019. Selon l'Association vietnamienne d’exportation et de production de produits aquatiques (VASEP), la demande de la Chine augmente régulièrement chaque année. Les consommateurs chinois préfèrent les produits étrangers et sont disposés à dépenser plus pour acheter des produits acceptés sur les marchés américain et européen. Ainsi, les ventes de pangasius vietnamiens en Chine ont augmenté depuis leur entrée aux États-Unis.

Un signe optimiste est l'augmentation forte en volume des exportations de pangasius vietnamiens dans l'Union européenne, notamment aux Pays-Bas, en Angleterre, en Allemagne et en Belgique.

La guerre commerciale sino-américaine ouvre de nouvelles opportunités

Dans le rapport “Perspectives des marchés alimentaires”, l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) prévoit que le commerce international des produits aquatiques diminuera de 2,6% en 2019, et ce bien que sa valeur puisse augmenter de 0,9%, à 164,5 milliards d’USD.

Photo d'illustration/ministère de l'Industrie et du Commerce.


Dans le même temps, la production mondiale restera stable à environ 177,8 millions de tonnes. La consommation mondiale sera estimée stable à 20,5 kg/personne/an. Aussi les possibilités pour les produits aquatiques du Vietnam de pénétrer d'autres marchés sont-elles encore énormes.

Selon le ministère de l'Industrie et du Commerce, l'augmentation de la taxe d'importation américaine sur les produits aquatiques chinois dans le contexte de guerre commerciale entre les deux pays pourrait être une opportunité pour l'industrie des produits aquatiques du Vietnam aux Etats-Unis.

Afin de compenser les prix élevés dus aux forts droits de douane  imposés par le marché chinois, les importateurs de ces pays seront obligés de rechercher des sources d'approvisionnement alternatives pour faire face à la hausse des prix des produits aquatiques aux États-Unis.

En outre, la Chine a approuvé l'exemption de taxe sur 33 produits aquatiques du Vietnam exportés en Chine, dont de nombreux produits aquatiques  tels que homard, crevette tigrée, crevette de mer, poisson basa, decapterus scombrinus, thon, poulpe,… Une opportunité pour le Vietnam de mieux exploiter le vaste marché chinois.- CPV/VNA