Hanoi, 12 juin (VNA) - En 2018, les exportations vietnamiennes de pangasius de toutes catégories vers les 10 pays membres du CPTPP (Accord de Partenariat trans-pacifique global et progressiste) ont généré plus de 328,3 millions de dollars, 17,3% par rapport à 2017.

 

Photo: agrinews.vn


Une nette hausse a été observée chez tous ces marchés, Mexique (-4,6%) et Pérou (-19,6%) exceptés.

Avec le CPTPP, la plupart des catégories de produits aquatiques du Vietnam - dont le pangasius - bénéficieront d’une taxe douanière à 0%. Raison pour laquelle les exportateurs nationaux sont optimistes quant aux perspectives d’augmentation de leurs exportations vers ce vaste marché.

Actuellement, le Mexique se classe 5e importateur mondial de pangasius du Vietnam, et 1er au sein du CPTPP. Selon les engagements inscrits dans le CPTPP, ce pays s’est engagé à supprimer les droits de douane sur les pangasius vietnamiens importés sur son sol 3 ans après l’entrée en vigueur de cet accord.

Au cours des 4 premiers mois de l’année, les exportations nationales de ces produits vers le marché mexicain se sont établies à près de 41 millions de dollars, soit une progression de 31,5% en glissement annuel. Cette tendance devrait se poursuivre ces prochaines années.

Bien qu’il ne soit pas un grand débouché des pangasius du Vietnam par rapport au Brésil ou au Mexique, le Chili est considéré comme un marché prometteur. Le premier accord bilatéral entre le Vietnam et un pays d’Amérique latine, l'Accord de libre-échange Vietnam-Chili, signé en novembre 2011 et entré en vigueur le 1er janvier 2014, a contribué à accélérer les exportations vietnamiennes de pangasius vers ce pays, passant de 6,1 millions de dollars en 2016 à 7,9 millions en 2017 et à 8,9 millions en 2018.

Actuellement, plusieurs types de produits aquatiques du Vietnam exportés au Japon bénéficient de la levée des barrières tarifaires, conformément aux engagements de l’accord de libre-échange Vietnam-Japon et de l'accord de partenariat économique ASEAN-Japon. Avec le CPTPP, le Japon s'est engagé à éliminer complètement les taxes à l'importation sur les pangasius du Vietnam, au lieu de 3,5%-10,5% actuellement. Aussi les opportunités d’augmentation des parts de marché de ces produits du Vietnam au Japon s'avèrent-elles immenses.

A noter enfin que le Canada, l’Australie, Singapour et la Malaisie sont également considérés comme des marchés très prometteurs pour ces produits vietnamiens. - CPV/VNA