Da Nang (VNA) - D’architecture typiquement occidentale, la zone touristique Bà Nà Hills est connue comme une « ville flottant dans les nuages ». Une destination que de nombreux touristes choisissent lorsqu’ils viennent à Da Nang (Centre).

Situé à 1.487 m d’altitude, bercé par un climat tempéré toute l’année, le mont Bà Nà - l’une des montagnes les plus hautes et les plus belles du Centre du Vietnam - se trouve à 30 km à l’ouest de Da Nang.

En 2007, Sun Group a investi dans la construction d’une zone touristique dénommée Bà Nà Hills. Ce projet a fait du mont Bà Nà la destination la plus impressionnante de la ville balnéaire de Da Nang. Cette zone touristique se distingue par ses ouvrages architecturaux à la française et sa télécabine moderne. Grâce à cette dernière, il ne faut que 30 minutes pour monter au sommet.

La zone touristique Bà Nà Hills a été construite au mont Bà Nà, qui culmine à 1.487 m d’altitude. Photo : Tât Son

Des télécabines modernes transportent les touristes jusqu’au sommet du mont Bà Nà. Photo: Tât Son

Les visiteurs peuvent découvrir le village français, l’ouvrage le plus impressionnant de Bà Nà Hills...

...et prendre des photos. Photo: Công Dat

Un panorama du village français vu du pavillon de la contemplation Chuông (Lâu Chuông). Photo: Công Dat

Une église a été construite au centre du village français. Photo: Tât Son

La façade de l’église. Photo: Tât Son

Des balcons ornés de pots de fleurs. Photo: Công Dat

La ville balnéaire de Da Nang vue du mont Bà Nà. Photo: Công Dat

En descendant de la télécabine, nous avons pu ressentir le climat tempéré bien différent de celui de la plaine, et nous étions environnés de nuages flottants. Nous avions l’impression d’être dans un monde féérique.

Notre découverte a commencé par la visite du Jardin d’Amour et ses milliers de fleurs multicolores. Ce jardin se compose de différentes parties: Jardin des amoureux, Jardin d’Eden…

Nous avons continué par le village français, l’ouvrage le plus impressionnant de Bà Nà Hills. On y trouve d’anciens bâtiments construits à la française, une place au centre du village, une église, de petites ruelles... En se baladant dans ce village, les touristes ont l’impression de visiter un ancien village français de la première moitié du XXe siècle.

Nous avons eu aussi la chance de participer à une fête de la bière et à un carnaval de rue. Nous avons regardé de beaux spectacles interprétés par des artistes étrangers et nous avons dansé, joué… sans oublier de goûter de la bière. Ambiance très festive!

Après, nous sommes allés au pavillon de la contemplation Chuông (Lâu Chuông), un ouvrage bouddhiste. Nous y avons trouvé une cloche en cuivre d’une tonne. De ce pavillon, le village français et la ville balnéaire se déroulaient devant nos yeux ébahis.

Le Jardin d’Amour. Photo: Tât Son

Un carnaval de rue avec des spectacles interprétés par des artistes étrangers. Photo : Công Dat

Des enfants dansent avec des artistes. Photo: Công Dat

Des artistes venus de différents pays proposent des spectacles intéressants. Photo: Tât Son
Si vous venez à Bà Nà Hills à l’occasion de la fête de la bière, vous aurez la chance de déguster gratuitement ce précieux breuvage. Photo: Tât Son

Une touriste se fait photographier avec des artistes. Photo: Công Dat

Nous avons passé une magnifique journée à Bà Nà Hills. La beauté de cette zone nous a beaucoup impressionnés. Elle mérite bien son surnom de « ville flottant dans les nuages ». -VNI/VNA