Le Musée des beaux-arts de Hô Chi Minh-Ville est un ouvrage mêlant architectures d’Orient et d’Occident.

Ho Chi Minh-Ville (VNA) - Situé au cœur de Hô Chi Minh-Ville, le Musée des beaux-arts est depuis longtemps une destination dont les touristes sont friands. Ce centre artistique vietnamien conserve de nombreuses œuvres de grands peintres, sculpteurs et autres artistes.

Situé au 97A, rue Pho Duc Chinh, quartier de Nguyên Thai Binh, dans le 1er arrondissement, le Musée des beaux-arts de Hô Chi Minh-Ville est installé dans d’anciens bâtiments conçus par l’architecte français Rivera en 1929. La construction a été réalisée entre 1929 et 1934. Ce fut la maison de la famille de l’homme d’affaires chinois Hui Bon Hoa, connu comme “Oncle Hoa” (1845-1901), un grand passionné d’art. À l’époque, le musée était situé au 97, rue d’Alsace Lorraine.

Art nouveau, Art déco et Art moderne associés

Couvrant plus de 3.500 m², cet ouvrage mêle architectures d’Orient et d’Occident. Son style associe Art nouveau, Art déco et Art moderne, intègre de nombreux éléments symboliques locaux (99 fenêtres pour la chance et l’éternité) ainsi que des principes spatiaux issus du Feng shui. Le toit est couvert de tuiles doubles (comprenant une tuile plate et une tuile à crochet). Les tuiles de décoration au bord du toit sont émaillées de bleu. Les fenêtres disposent de vitres d’ornement de style européen. Le sol est pavé de briques aux décors variés.

L’ouvrage est le premier de la ville à s’être doté d’un ascenseur, conservé jusqu’à aujourd’hui. La structure du bâtiment est remarquable, c’est un véritable métissage culturel entre grandes maisons familiales d’influence chinoise et française.

"En plus des collections, de nombreux touristes aiment visiter l’ensemble de l’ouvrage associant architectures d’Orient et d’Occident. Cette combinaison est tout à fait différente d’autres ouvrages construits par les Français au début du XXe siècle. Le musée est l’un des plus beaux bâtiments historiques de la ville", précise Nguyên Lan Phuong, guide du musée.
 
Vestige architectural et artistique

En 1987, les bâtiments ont été transformés en musée des beaux-arts, inauguré officiellement en mars 1989. Actuellement, le musée comprend trois zones d’exposition adja-centes dans trois bâtiments. Il expose plus de 20.000 artefacts, peintures et sculptures réalisées par des artistes vietnamiens de renom. Les visiteurs ont l’occasion d’admirer des œuvres d’arts moderne et contemporain de peintres issus de l’École des beaux-arts d’Indochine, de Gia Dinh… Parmi les œuvres, il faut citer Vuon xuân Trung Nam Bac (Jardin du printemps Centre-Sud-Nord) du peintre Nguyên Gia Tri, reconnue "objet précieux national".

Les visiteurs peuvent également admirer des collections d’anti-quités telles que celles de la culture d’Oc Eo dans le delta du Mékong, du Champa avec des pièces du site de My Son, des céramiques du Sud... Sans oublier des collections d’œuvres en pierre, en terre cuite et en bois. "J’ai choisi ce musée pour la fin de mon voyage. Durant mon séjour au Vietnam, j’ai visité plusieurs musées. Celui-ci est beau et très agréable à visiter. Il y a de très belles pièces, notamment de l’époque Cham", confie Bruno Van Nechel, touriste belge.

Le musée accueille également de nombreuses expositions d’artistes vietnamiens et étrangers. "J’habite à Hô Chi Minh-Ville depuis six ans mais c’est la première fois que je visite ce musée. J’aime son architecture et il très intéressant d’admirer les expositions. J’y reviendrai certainement encore et j’inviterai même des proches à s’y rendre", assure Hua Nha Uyên.

Le projet d’illumination du Musée des beaux-arts s’est achevé le 18 octobre 2018, fruit d’une coopération entre la mégalopole et la ville de Lyon. Chaque jour, de 18h00 à 23h00, des décorations lumineuses de style français mettent en valeur la beauté esthétique de l’ouvrage et créent un joli décor nocturne dans cette zone du centre-ville très fréquentée. "La mise en lumière de l’édifice a bénéficié de l’expertise de la Direction de l’éclairage public de Lyon. Celle-ci était déjà intervenue sur l’éclairage de nombreux autres bâtiments emblématiques de Hô Chi Minh-Ville tels que le port de Nhà Rông, le siège du Comité populaire municipal, l’Opéra et la Poste", révèle Trân Minh Công, directeur adjoint du musée.

En mai 2012, l’établissement a été reconnu vestige architectural et artistique de Hô Chi Minh-Ville. À l’avenir, le Musée des beaux-arts de Hô Chi Minh-Ville s’élargira non seulement pour accueillir plus d’objets, mais aussi pour organiser  conférences, séminaires, événements culturels et de mode. Et ce afin de mieux répondre aux désirs des visiteurs, qu’ils soient Vietnamiens ou non. -CVN/VNA