Le portail électronique du ministère de la Sécurité publique informe de l'arrestation de Pham Nhat Vu.

 

Hanoï, 13 avril (VNA) - Le 13 avril, la Police d’investigation a rendu publique la décision de poursuite en justice, le mandat d'arrêt pour la détention provisoire, et le mandat de perquisition à l'encontre de Pham Nhat Vu, ancien président du conseil d'administration de la Compagnie par actions Audio Visual Global (AVG), pour entamer une procédure judiciaire et enquêter sur l'acte d'accusation de "remise de pots-de-vin", selon la clause 4, l’article 364 du Code pénal de 2015.

Le ministère de la Sécurité publique a indiqué que lors de l'enquête sur les infractions aux règlements sur la gestion et l'utilisation des investissements publics dans la compagnie générale de télécommunications Mobifone et les unités concernées, il avait décidé de poursuite en justice à l’encontre de Pham Nhat Vu pour « remise de pots-de-vin ».

Il a également décidé d'enquêter sur les actes de « recevoir des pots-de-vin » des anciens ministres de l'Information et de la Communication, Nguyen Bac Son et Truong Minh Tuan, ainsi que d'autres personnalités, à savoir Le Nam Tra et Cao Duy Hai, selon la clause 4, article 354 du Code pénal de 2015.

La Police d’investigation du ministère de la Sécurité publique a également rendu publique la décision de poursuite en justice, le mandat d'arrêt pour détention provisoire, et le mandat de perquisition à l'encontre de Vo Van Manh, directeur de la société de conseil en investissement et d’évaluation AMAX; et à l’encontre de Hoang Duy Quang, de la même société, pour enquêter sur les violations des règlements en matière de gestion et d'utilisation des investissements publics, entraînant de lourdes pertes.

Le même jour, le Parquet populaire suprême a approuvé ces décisions et la Police d’investigation du ministère de la Sécurité publique les a exécutées, conformément à la loi. -VNA