Le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc (droite) et président philippin Rodrigo Roa Duterte. Photo: VNA
 

Hanoï (VNA) - Le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a estimé que la visite officielle du président philippin Rodrigo Roa Duterte au Vietnam créait un jalon important pour approfondir le Partenariat stratégique entre le Vietnam et les Philippines, lors de son entrevue avec le dirigeant philippin jeudi à Hanoï.

Il a souhaité une coopération précise et efficace entre les deux pasy dans la défense et la sécurité, le commerce et l’investissement et aussi dans la culture, le tourisme, l’agriculture… et une coordination étroite lors des forums régionaux et internationaux.

Le Vietnam est prêt à coopérer avec les Philippines dans la lutte contre la drogue, la cybercriminalité, la traite humaine, le terrorisme et à renforcer la coopération maritime, dans la marine, entre les gardes-côtes, dans la formation et encore dans la recherche et le sauvetage en mer. Les deux parties doivent signer bientôt l’Accord de l’extradition et celui de l’échange de prisonniers.

Le Vietnam s’engage à créer des conditions optimales aux investisseurs philippins dans l’agriculture, les services, le tourisme et souhaite que les Philippines favorisent l’investissement vietnamien dans les innfrastructures, l’exploitation pétrolière et minière et les services aux Philippines.

Le Premier ministre vietnamien a affirmé la volonté du Vietnam d’aider les Philippines à assurer la sécurité alimentaire, tout en demandant aux deux pays de signer un protocole d’accord sur le commerce de riz pour la période 2017-2020.

Nguyen Xuan Phuc a partagé le même point de vue avec Rodrigo Roa Duterte que les deux pays se mettent côte à côte pour protéger la paix en Mer Orientale, les droits et les intérêts légitimes de chaque pays, conformément au droit international, et protestent contre le recours à la force et édifie la Mer Orientale de paix et de non militarisation.

Il a demandé de promouvoir la coopération en mer et océan, de consolider la solidarité et faire valoir le rôle de l’ASEAN dans le règlement des questions de Mer Orientale, d’accélérer la coordination au sein de l’ASEAN à travers le partage d’informations ainsi que multiplier les échanges entre les quatre pays que sont le Bruneï, les Philippines, la Malaisie et le Vietnam. Dans cet esprit, il a souhaité une coopération continue entre les deux pays face aux défis affectant la paix, la stabilité et la sécurité dans la région et dans les relations avec les pays partenaires.

Selon le chef du gouvernement vietnamien, si le Code de conduite en Mer Orientale sera adopté en 2017 à l’occasion de la célébration des 50 ans de la fondation de l’ASEAN, cet événement deviendra une avancée importante non seulement pour l’ASEAN mais aussi pour les Philippines en tant que président tournant de ce bloc régional.

Pour sa part, Rodrigo Roa Duterte, a expliqué que depuis sa jeunesse, il rêvait d’effectuer une visite au Vietnam. Il lit souvent des livres sur le Vietnam et admire la lutte du peuple vietnamien pour la libération nationale ainsi que les réalisations obtenues par le pays durant le Renouveau. Le Vietnam est un exemple pour les Philippines.

Il a tenu en haute estime le soutien accordé par le gouvernement et le peuple vietnamiens aux Philippines, notamment dans la fourniture de riz dans les périodes difficiles.

Les Philippines souhaitent signer davantage des accords de coopération commerciale avec le Vietnam pour faire du Vietnam et des Philippines des pays puissants dans la région ainsi que resserrer la coopération bilatérale dans la lutte contre la criminalité transnationale. Les Philippines sont prêts à négocier avec le Vietnam pour la signature de l’Accord de l’extradiction.

A propos de la question de la Mer Orientale, le président philippin a souligné que les parties doivent régler pacifiquement les litiges et les désaccords, dans le respect du droit international. Il a affirmé que les Philippines protestaient contre le recours à la force dans cette zone maritime, souhaitaient le renforcement de la compréhension mutuelle entre les parties. L’ASEAN doit s’efforcer de régler cette question par voie diplomatique, a-t-il estimé en demandant l’accélération des consultations entre les pays membres en la matière.

Jeudi soir, le président Tran Dai Quang a donné un banquet en l’honneur du président philippin Rodrigo Roa Duterte. Les deux parties ont rendue publique une Déclaration commune pour approfondir le Partenariat stratégique Vietnam-Philippines.

Toujours jeudi soir, le président philippin a quitté Hanoï au terme de sa visite officielle au Vietnam. - VNA