Les ministres du Commerce des 21 économies du Forum de Coopération économique de l'Asie-Pacifique (APEC) se sont réunis mardi à Singapour afin de discuter de la crise économique mondiale, du protectionnisme et du cycle de Doha.

Outre une déclaration commune, ils vont adopter lors de cette conférence de deux jours un autre document exprimant les préoccupations de l'APEC au regard de l'impasse dans laquelle se trouvent les négociations sur la libéralisation du commerce et la montée du protectionnisme dans le monde.

Cette déclaration insistera également sur l'espoir que le cycle de Doha s'achève en 2010, un objectif estimé "assez réaliste" par le directeur général de l'Organisation Mondiale du Commerce (OMC), Pascal Lamy, lequel assiste également à cette conférence des ministres du Commerce de l'APEC.

L'APEC comprend actuellement 21 membres que sont les Etats-Unis, le Vietnam, l'Australie, le Brunei, le Canada, le Chili, la Chine, Hongkong, Taïwan, l'Indonésie, le Japon, la République de Corée, la Malaisie, le Mexique, la Nouvelle-Zélande, la Papouasie-Nouvelle-Guinée, le Pérou, les Philippines, la Russie, Singapour, et la Thaïlande.

Cette région représente 50% du PIB mondial et 44% du montant des échanges commerciaux internationaux. Le Sommet de l'APEC se tiendra également à Singapour en novembre prochain. -AVI