Le ministre du Travail, des Invalides et des Affaires sociales Dao Ngoc Dung lors d'une séance de question-réponse. Photo: VNA

Hanoï (VNA) – Le ministre du Travail, des Invalides et des Affaires sociales Dao Ngoc Dung a apporté des réponses franches aux questions posées, témoignant d’une haute détermination politique, ont estimé les députés lors des séances de question-réponse du ministre, dans le cadre de la 5e session de l’Assemblée nationale de la 14e législature, en cours à Hanoï.

Les questions et réponses ont concerné l’emploi, les travailleurs et l’abus sexuel chez l’enfant.

Selon le député Bui Sy Loi de la province de Thanh Hoa (Centre), le ministre Dao Ngoc Dung est succinct et francs dans ses réponses et témoigne de son responsabilité en tant que leader du secteur du travail et des affaires sociales. «Le ministre a trouvé les causes fondamentales pour prendre des mesures optimales, ce permettant de développer durablement le marché de l’emploi et de réduire le chômage. », a-t-il estimé, saluant la décision du ministère de prendre 2018 comme l’année de développement de l’apprentissage. Il a aussi tenu en haute estime l’attention du ministre à l’apprentissage dans les régions rurales.

Le député Le Cong Nhuong de la province de Binh Dinh (Centre) a précisé que les réponses du ministre étaient complètes, en général. Le ministre a bien saisi la situation des travailleurs vietnamiens au pays comme à l’étranger. Cependant, il n’a pas abordé les travailleurs étrangers au Vietnam. C’est la base pour analyser offre et demande du marché de l’emploi.

A propos de l’abus sexuel de l’enfant, le député Nguyen Quang Tuan de Hanoï a constaté que le ministre proposait des mesures précises et efficaces pour régler cette question très brûlante. M. Tuan a souligné les mesures stricts et systématiques et la participation active des tous les échelons du ressort central comme local dans la lutte contre l’abus sexuel fait aux enfants. Il a aussi précisé la faute d’un système judiciaire proche de ceux-ci.

Le député Le Cong Nhuong, pour sa part, a demandé le partage d’expériences avec les pays étrangers dans ce domaine. -VNA